Coup de chaud sur la France : jusqu’à 32°C ce mardi, encore plus chaud demain avec des records en vue

Guillaume WOZNICA
Publié le 18 octobre 2022 à 18h06
JT Perso

Source : TF1 Info

Avec une masse d’air remarquablement chaud sur le pays, les températures affichent des niveaux dignes de l’été.
Après les records de douceur nocturne, des records de chaleur diurne vont être battus d’ici mercredi.
Malgré une légère baisse en fin de semaine, les valeurs se maintiendront à un haut niveau jusqu’à la fin du mois.

L’année 2022 nous offre un été en version XXL. Alors qu’il a débuté dès le mois de mai avec de nombreux records de chaleur battus, il se poursuit en cette mi-octobre avec des températures situées jusqu’à 12°C au-dessus des normales de saison. Ce mardi après-midi, elles étaient ainsi dignes d’un mois de juillet dans le sud-ouest avec régulièrement 30°C ou plus. La nuit aussi, le mercure peine à redescendre, se maintenant parfois au-dessus de 18 ou 20°C sous abri. De nombreux records ont d’ores et déjà été battus et ce n’est pas fini...

Des nuits tropicales dans le sud du pays

 Pas moins de 20,9°C dans la nuit de dimanche à lundi à Lagrasse, dans l’Aude, 21,4°C à Dourgne, dans le Tarn, ou encore 20,9°C à Montauban (Tarn-et-Garonne) : de telles températures, déjà supérieures aux normales un matin d’été, sont exceptionnelles passées une mi-octobre. Jamais des nuits tropicales (= température minimale supérieure à 20°C) n’avaient d’ailleurs été observées en deuxième quinzaine d’octobre, preuve que l’été s’allonge inexorablement avec le changement climatique. 

Carcassonne a ainsi connu sa nuit tropicale plus tardive. Avant cette date, la plus tardive avait eu lieu 10 jours plus tôt, le 7 octobre 2009. De nombreux autres records de douceur nocturne ont été battus en Charente, dans le Limousin, les Hautes-Pyrénées, la Vienne, le Cher ou encore l’Indre. De nouveaux records pourront être battus la nuit prochaine avec pas moins de 20°C attendus au réveil du côté du Pays Basque, 18 à 19°C en Occitanie, 17 à La Rochelle ou encore 16°C en Bretagne. 

Des pointes à 33°C mercredi après-midi

Outre la douceur présente la nuit, la chaleur domine en cours de journée depuis le week-end dernier. Ainsi, Bordeaux connaissait dimanche son 54e jour de forte chaleur de l’année, c’est-à-dire avec une température maximale supérieure ou égale à 30°C. Pour bien se rendre compte de l’intensité de la chaleur observée cette année, en 1977 à Bordeaux, les 30°C n’avaient pas été atteints durant toute la période estivale. Or, 45 ans plus tard, cette valeur est atteinte en mai, en juin, en juillet, en août, en septembre et pour la première fois en seconde quinzaine d'octobre ! 

Ce mardi après-midi, deux records de chaleur pour un mois d’octobre ont été battus au Pays Basque avec notamment 33,8°C à Orthez, mais aussi 32,3°C à Oloron-Sainte-Marie. Pour cette dernière, l’ancien record était de 31°C et datait du 6 octobre 2012. Mercredi après-midi, les valeurs gagneront encore un ou deux degrés, si bien que des pointes à 33°C seront possibles dans le sud-ouest. La chaleur s’étendra également pour gagner le val de Loire et la Bretagne avec 25°C prévus à Rennes et 27°C dans la région nantaise. De nouveaux records pourront ainsi être battus. 

Lire aussi

Malgré une légère baisse entre jeudi et vendredi, la douceur, voire la chaleur n’ont pas dit leur dernier mot puisqu’une nouvelle hausse est attendue ce week-end. De plus, les différents modèles de prévisions s’accordent pour maintenir des températures largement supérieures à la normale jusqu’à la fin du mois, de quoi placer assurément octobre 2022 sur le podium des mois d’octobre les plus chauds depuis 1900. 


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info