Neige et verglas : ce qu'il faut faire et ne pas faire pour adapter sa conduite

Publié le 13 décembre 2022 à 12h34, mis à jour le 17 janvier 2024 à 11h22

Source : Bonjour !

Des pluies verglaçantes touchent le nord et l'est de la France mercredi matin, rendant compliquée la circulation, mais les chutes de neige attendues à l'occasion de cet épisode de froid, rendu plus rare par le changement climatique, restent mesurées.
Une situation qui complique fortement la conduite pour de nombreux automobilistes.
Rappel des conseils pour éviter de se faire prendre au piège.

L'hiver fait son retour. Et, avec lui, des conditions météorologiques qui compliquent les trajets du quotidien en voiture. TF1info a collecté quelques rappels utiles si vous êtes amené à prendre le volant.

Premier d'entre eux : l'anticipation. "Tout se fait dans la préparation : il faut un véhicule adapté, notamment au niveau des pneumatiques. Notamment des pneus hiver ou quatre saisons", nous explique Gérôme Letoffet, responsable pédagogique sur les centres Île-de-France Centaure. Car, comme le rappelle ce dernier, "l'adhérence au sol est tellement réduite en cas de verglas qu'il n'y a pas grand-chose à faire sur le coup."

Privilégiez le frein moteur

Second conseil : modifier sa conduite pour éviter de perdre le contrôle de son véhicule. "Si on est pris au dépourvu par l'arrivée du froid, il ne fait pas se mettre en danger : il faut une allure adaptée, et garder ses distances de sécurité pour ne pas se faire surprendre", estime le responsable des centres de formation à la sécurité automobile. Notamment dans la mesure où on ne sait jamais comment va réagir le véhicule qui se trouve devant : "La voiture de devant aura peut-être des pneus adaptés, et donc une distance de freinage plus courte que nous." 

Sur Facebook, la gendarmerie du Jura a, elle, rappelé l'importance de conduire en sur-régime en utilisant le frein moteur pour maintenir l'adhérence au sol.

Et comment faire lorsque le verglas prend le dessus ? "Si cela arrive, il ne faut pas accélérer ou freiner brusquement. Il faut aussi utiliser son frein moteur pour avoir un ralentissement anticipé et optimisé au maximum", recommande Gérôme Letoffet.

Enfin, ne pas hésiter à miser sur les véhicules de dernière génération. "Les nouvelles technologies permettent de s'adapter", assure le spécialiste : "Sur les voitures électriques, ou les hybrides, il est possible le matin d'effectuer une programmation de préchauffage du véhicule. Cela permet d'avoir un véhicule déjà désembué et ainsi mieux préparé à affronter le froid. C'est une option confortable qui permet de ne pas partir avec un pare-brise verglacé."

Par conséquent, les plus anciens modèles sont, eux, défavorisés. Tous les véhicules en propulsion, avec les roues motrices arrière, sont pénalisés dans ce genre de situation, notamment en montée. D'où l'intérêt de pouvoir compter sur des pneus adaptés. Mais il faut maintenir la plus grande vigilance : sur le verglas, des pneus hiver peuvent aussi glisser.


Thomas GUIEN

Tout
TF1 Info