Vague de chaleur : la France face à une canicule précoce en 2022

Nouvelle vague de chaleur : à quoi faut-il s'attendre ?

S.M
Publié le 28 juillet 2022 à 14h31, mis à jour le 29 juillet 2022 à 16h34
JT Perso

Source : TF1 Info

Une semaine après la sortie de sa dernière vague de la chaleur, la France va connaître, début août, une nouvelle montée des températures.
S'il est trop tôt pour déterminer les contours de ce nouvel épisode climatique, les prévisions montrent d'ores et déjà des températures au-dessus des normales de saison, dès samedi.

Le répit aura été de courte durée. Alors que les températures se sont apaisées cette semaine sur la France, le mercure devrait de nouveau s'affoler sur l'Hexagone "dès ce weekend", avec une remontée marquée de la chaleur, prévoit Météo France ce vendredi. "Les dernières prévisions semblent confirmer une nouvelle vague de chaleur à l’échelle nationale pour la semaine prochaine", ajoute l'institut. 

Si le scénario précis de cette vague de chaleur - la troisième de l'été après celles de juin et de juillet - est encore trop flou pour en connaître l'ampleur, Olivier Proust, prévisionniste à Météo-France interrogé par TF1info, en dévoile les contours. "Les modèles diffèrent sur la localisation, l'intensité et même la chronologie de la chaleur", explique-t-il. "Mais ils se réunissent tous pour dire qu'il va faire trop chaud cette première semaine d'août", avance-t-il. 

"Les 35°C de nouveau dépassés dans le sud-est ce weekend"

Vendredi, "la respiration des températures" observée cette semaine sur l'Hexagone a atteint la Méditerranée. "Une baisse remarquée des températures qui vont rejoindre les niveaux de saison" sera observée, détaille le spécialiste - une première depuis le 1er juillet, note Météo France

Ces températures vont "repartir à la hausse samedi", détaille le spécialiste. "Les 35°C seront de nouveau dépassés dans le sud-est ce weekend", ajoute-t-il. Une hausse qui s'observera également, en début de semaine sur le reste du pays. "Les températures atteindront les 30°C jusqu'à la Loire, et elles dépasseront les 30°C ailleurs dans le pays", déroule Olivier Proust.

Lire aussi

Malgré ces fortes chaleurs attendues, il est encore trop tôt pour parler d'alerte canicule, prévient le spécialiste, insistant sur le "manque d'éléments" à ce jour. "Ce que l'on peut dire, c'est que des alertes canicule pourraient être mises en route pour le début du mois d’août, mais on ne peut pas en dire plus sur la localisation ni l’intensité". 


S.M

Tout
TF1 Info