Après les chutes de neige de ces derniers jours, place à un temps plus sec mais aussi plus froid.
Les gelées seront généralisées avec parfois jusqu’à -10°C, tandis que les maximales peineront à remonter.
Des températures inférieures à la normale sans être exceptionnelles qui devraient nous accompagner encore un moment.

Après le temps humide et agité de ces derniers jours, place à des conditions météo plus stables. L’anticyclone va regonfler et apporter un temps généralement sec. Mais comme souvent à cette période de l’année, les hautes pressions s’accompagnent de froid. Avec un flux orienté au secteur Nord-Est ou Est en fonction des jours, de l’air d’origine polaire va s’inviter en France tout au long de la semaine prochaine. Dans ces conditions, les gelées seront parfois fortes au réveil tandis que les températures de l’après-midi auront bien du mal à remonter, plafonnant souvent à moins de 5°C sous abri.  

Un week-end parfois glacial dans l’Est

Les gelées s’annoncent localement marquées ce week-end. Il n’y a finalement qu’en Méditerranée où les minimales seront légèrement positives. Samedi matin, les valeurs s’échelonneront de -7°C à Grenoble à 4°C en Corse. Il fera -6°C à Tarbes ou encore -2°C à Lille, Nantes, Bordeaux et Toulouse. En cours de journée, malgré un soleil généreux, les thermomètres resteront bloqués en dessous des normales de saison avec à peine 1°C en Haute-Marne et une moyenne de 2 à 5°C sur la majeure partie du pays. Dimanche, les valeurs perdront en moyenne 2°C par rapport à la veille. Les minimales varieront alors de -10 à 0°C, du Cantal jusqu’à l’île de beauté. L’après-midi, les maximales resteront figées à 0°C sur le plateau de Langres, Orléans, Nevers, Nancy, Besançon, Clermont-Ferrand ou encore Aurillac. 

Du côté de la couleur du ciel, le soleil s’imposera samedi dans la plupart des régions après dissipation de la grisaille et des brouillards matinaux. Il n’y a que dans le Sud-Ouest où les nuages résisteront davantage avec encore quelques flocons de neige possibles entre les Pyrénées et le Roussillon, dès 300 mètres d’altitude. Le vent continuera de son côté à souffler fort avec des rafales de tramontane et de mistral atteignant 90 km/h, jusque dans la vallée du Rhône. Dimanche, le ciel s’ennuagera de la Normandie au Grand Est et des Hauts-de-France jusqu’à l’Auvergne, avec quelques flocons possibles dans les plaines de l’Est. À l’inverse, le soleil se maintiendra de l’Atlantique à la Méditerranée où le vent sera toujours aussi turbulent.

Les tendances météo des 22 et 23 janvier 2023
Les tendances météo des 22 et 23 janvier 2023 - TF1

Du froid jusqu’à la fin du mois

Alors que nous avons vécu la première quinzaine de janvier la plus douce jamais enregistrée en France depuis le début des relevés en 1947, cette seconde partie du mois a débuté dans le froid et devrait se terminer de la même manière, selon les dernières prévisions. Pour l’heure, le retour du courant océanique n’est pas à l’ordre du jour et ce sont donc ces températures hivernales qui vont nous accompagner au cours des 10 prochains jours. 

Tout au long de la semaine prochaine et même au-delà, les gelées matinales seront généralisées et parfois marquées, avec des valeurs le plus souvent comprises entre -5 et 0°C sous abri. Près des reliefs ainsi qu’en altitude, les minimales pourront s’abaisser en dessous des -10 voire des -15°C. Aux heures les plus chaudes, les maximales resteront inférieures de 2 à 4°C aux normales de saison. Certaines journées seront ainsi sans dégel dans l’Est, ce qui n’est pas exceptionnel à cette saison. D’ailleurs, cette période froide en cours et qui est partie pour durer ne s’apparente absolument pas à une vague de froid. 


La rédaction de TF1info | Guillaume Woznica

Tout
TF1 Info