Chute des températures : où va-t-il faire le plus froid en France ces prochains jours ?

par M.G
Publié le 5 janvier 2024 à 17h01, mis à jour le 6 janvier 2024 à 12h00
Météo du vendredi 5 janvier 2024 à 20h51 sur TF1 présentée par Tatiana Silva ou Evelyne Dheliat. Consultez sans plus attendre les prévisions météorologiques du vendredi 5 janvier 2024 à 20h51 et découvrez les températures du jour, du lendemain et des prochains jours en France métropolitaine et en Corse.
Météo du vendredi 5 janvier 2024 à 20h51 sur TF1 présentée par Tatiana Silva ou Evelyne Dheliat. Consultez sans plus attendre les prévisions météorologiques du vendredi 5 janvier 2024 à 20h51 et découvrez les températures du jour, du lendemain et des prochains jours en France métropolitaine et en Corse.

Après plusieurs semaines d'une douceur anormale, le mercure va brutalement baisser dans l'Hexagone.
Les gelées devraient se généraliser à partir du début de la semaine prochaine, selon Météo-France.
Voici à quoi s'attendre.

Le mercure va baisser de plusieurs crans. Alors qu'une vague de froid extrême s'abat actuellement sur le nord de l'Europe, touchant de plein fouet la Suède, la Norvège, le Danemark et la Finlande, un "puissant anticyclone va s'établir" sur l'Hexagone à partir de ce week-end, annonce Météo-France. En cause : un changement de masses d'air dû au phénomène "Moscou-Paris"

"C'est tout simplement de l'air polaire, froid, qui va envahir le pays", souligne Évelyne Dhéliat, cheffe du service météo de TF1, ajoutant que "toute la France va être concernée" par ce phénomène. 

Mardi, journée la plus froide depuis 6 ans ?

Concrètement, cette nouvelle configuration va se traduire par "une baisse régulière des températures, jusqu'en début de semaine prochaine, de plus de dix degrés à l'échelle nationale", indique Météo-France. Après un week-end encore relativement clément, c'est la journée de mardi qui devrait être la plus froide de l'épisode. 

L'indicateur thermique national (moyenne quotidienne de la température moyenne de l'air relevée dans 30 stations météorologiques représentatives) pourrait alors passer en dessous de 0°C. Une première depuis près de six ans (février 2018). Vous l'aurez compris, l'ensemble du territoire va être concerné par cette chute du thermomètre, avec des gelées sur la quasi-totalité du pays pendant une bonne partie de la prochaine semaine. 

Particulièrement glacial dans l'est et le centre

Pour autant, le froid promet d'être particulièrement mordant (température minimale inférieure ou égale à -5°C dans la matinée) sur la portion centre-est, du Massif central à l'Alsace. Les températures maximales devraient peiner à dépasser 0°C sur la moitié est, y compris les régions Centre et Île-de-France. Elles seront également à peine positives sur la façade ouest du pays. Lundi après-midi, il devrait ainsi faire -3 à Chaumont, -2°C à Belfort, -1°C à Paris, Strasbourg, Rouen et Tours, 1°C à Lyon, 0°C à Lille, Reims et Metz et 2°C à La Rochelle. 

Le lendemain devrait être placé dans des standards similaires (maximum -2°C à Belfort, Metz et Chaumont, -1°C à Tours et Strasbourg, 0°C à Paris, Lille, Lyon et la Rochelle, 1°C à Reims et Rouen par exemple), assure Météo-France. 

À Marseille, le mercure n'atteindra, au mieux, que 6°C lundi et 3°C mardi. À peine plus qu'à Toulouse (4°C et 1°C) ou à Bordeaux (4°C et 1°C). Seules quelques régions littorales devraient être épargnées, notamment la pointe du Cotentin, la Côte d’Azur ou encore le bassin méditerranéen. La Corse et Nice devraient ainsi rester aux alentours des 10°C. 

À noter qu'en de nombreux endroits, le froid sera accentué par "un vent de nord qui donnera des rafales de plus de 100 km/h dans le domaine du mistral et de la tramontane", prévient Météo-France. 


M.G

Tout
TF1 Info