L'hiver arrive : à quoi faut-il s’attendre ces prochains jours ?

Guillaume WOZNICA
Publié le 24 novembre 2022 à 16h26, mis à jour le 29 novembre 2022 à 12h21
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Météo

Après un week-end calme et relativement doux, les températures baissent cette semaine.
Il semble de plus en plus probable qu’un temps froid s’installe pour les premiers jours de décembre.
Après un automne très tardif, l’hiver météorologique va donc se manifester pile à l’heure, cette année.

L’hiver météorologique débute officiellement ce jeudi 1er décembre, et voilà que l’on parle déjà du froid ! Dans un contexte énergétique qui s’annonce difficile, nombreux sont ceux qui craignent l’arrivée d’une vague de froid au cours de l’hiver. Sans parler de températures exceptionnellement basses, la situation attendue en fin de semaine est d’ores et déjà à suivre de près. Et pour cause, tous les ingrédients sont réunis pour connaître une période froide, voire très froide pour la saison. 

Un premier week-end de décembre bien froid

Après le passage d’une ultime perturbation atlantique lundi, l’anticyclone va progressivement regonfler à partir de mardi. Les éclaircies feront ainsi leur retour dans les régions de l’ouest, avant de se généraliser à tout le pays mercredi. Les jours qui suivront, le temps sera sec sur tout le territoire, mais pas forcément ensoleillé. À cette période de l’année, les hautes pressions ne sont pas forcément synonymes de ciel dégagé en raison de l’humidité présente dans les basses couches de l’atmosphère, avec une durée du jour limitée et un soleil moins puissant que durant la saison estivale.

Lire aussi

Au cours du premier week-end de décembre, samedi 3 et dimanche 4 décembre, la situation devrait rester bloquée avec des nuages bas et des brouillards très présents dans la moitié nord et un soleil plus généreux au sud, après dissipation de la grisaille matinale. 

Côté températures, les minimales seront souvent inférieures à 0°C entre les Pyrénées, le Massif Central et les régions de l’est alors qu’elles seront faiblement positives dans le nord-ouest et près des côtes. En cours de journée, les maximales seront à la traîne et fréquemment inférieures aux normales de saison. Elles atteindront difficilement la barre des 10°C avec seulement 6 ou 7°C aux heures les plus chaudes de la Normandie au Grand Est et du Jura à la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

Les prochains jours seront déterminants

Avec un anticyclone dominant sur le nord de l’Europe et des dépressions présentes vers le bassin méditerranéen, c’est un flux continental qui nous concernera, avec un vent orienté à l’est. Dans ces conditions, c’est un temps généralement sec qui dominera. Pour l’heure, c’est un froid modéré qui est modélisé, les réserves de froid étant encore assez limitées vers la Russie et l’Europe de l’Est en cette fin novembre. 

Mais attention à la fiabilité encore assez limitée à cette échéance. Il suffirait que l’anticyclone remonte un peu plus au nord, et un flux de nord-est s’installerait alors sur notre pays. Dans cette configuration, les températures seraient ainsi bien plus basses et une vague de froid pourrait se produire. Les prochains jours seront donc déterminants. À suivre de près… 


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info