Tempête Larisa : des épreuves sportives bouleversées, la 6e étape du Paris-Nice annulée

Publié le 10 mars 2023 à 12h55, mis à jour le 10 mars 2023 à 13h45

Source : Sujet TF1 Info

Les forts vents qui traversent la France contraignent les organisateurs de rencontres sportives à revoir leurs plans.
C'est le cas, notamment, dans le sud-Est où 7 départements sont en vigilance orange.
La course cycliste Paris-Nice a fait les frais de ces intempéries.

Avis de tempête sur la France. Ce vendredi, "Larisa", c'est son nom, traverse le pays : des pointes plus de 100 km/h sont à craindre, "en particulier près de la façade atlantique et sur les régions méditerranéennes, mais aussi sur les crêtes du relief", a prévenu Météo France qui a placé plusieurs de départements en vigilance orange en raison de ces vents forts. 

Le Languedoc-Roussillon, la Provence-Alpes côte d’Azur et la Corse sont particulièrement exposées à ce vent d’ouest (notamment la tramontane), jusqu’à samedi. Les rafales pourront même dépasser 120/130 km/h. 

Des épreuves sportives annulées

La sixième étape du Paris-Nice, entre Tourves et La Colle-sur-Loup, a fait les frais de ces intempéries : dans un premier temps annoncée raccourcie, elle a finalement été annulée. "Après avoir étudié plusieurs options de modification du parcours et attendu une amélioration des conditions météorologiques dans l’après-midi, les organisateurs de Paris-Nice ont décidé d’annuler la 6e étape pour préserver la sécurité des coureurs de la 81e édition", indique un communiqué. "Les vents exceptionnellement violents, qui ont notamment provoqué plusieurs chutes d’arbres dans la région, rendent inévitable l’annulation de l’étape".

Les débats sportifs devraient reprendre samedi, au départ de Nice pour la 7e étape en direction du col de la Couillole.

En prévision de ces rafales, la ville de Nice a d'ailleurs fermé l'ensemble des parcs et jardins de la ville ainsi que plusieurs établissements (Parc Phoenix, Musée Matisse). 

En Savoie, aussi, les sportifs ont été empêchés : à Arêches-Beaufort, les skieurs de la Pierra Menta ont fait "face à une météo qui ne cessait d'empirer, le brouillard, la pluie, la grêle et des rafales allant jusqu'à 100 km/h", le comité de sécurité a été contraint d'annoncer ce matin à l'annulation de l'étape. "Une première dans toute l'histoire de la Pierra Menta", indiquent les organisateurs dans un comuniqué.  La dernière étape prévue demain, samedi 11 mars 2023 reste maintenue. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info