Vague de chaleur : la France face à une canicule précoce en 2022

Météo : une nouvelle vague de chaleur à prévoir ce week-end

Léa Prati avec AFP
Publié le 7 juillet 2022 à 18h39, mis à jour le 8 juillet 2022 à 12h29
JT Perso

Source : TF1 Info

Une vague de chaleur est à prévoir dans le Sud de la France, ce week-end.
Météo-France indique qu'il n'y a pas de risques caniculaires dans un premier temps.
TF1info fait le point.

Chaud devant. À partir de ce week-end, les températures vont grimper dans le sud de la France. Cette vague de chaleur pourrait ensuite s'étendre vers le Nord, a annoncé, ce jeudi 7 juillet, Météo-France dans un point de situation. "Ce week-end, une hausse progressive des températures est attendue par le sud, sans risque caniculaire dans un premier temps", a indiqué l'établissement.

"Il va y avoir une hausse lente des températures" qui devrait déboucher sur "un épisode de vague de chaleur probablement à partir de mardi ou mercredi" dans le sud de l'Hexagone, a précisé à l'AFP Steven Testelin, prévisionniste à Météo-France. Cette vague de chaleur arrivera "par le sud-ouest", a-t-il encore indiqué. Cela est lié à "la remontée progressive sur le pays d’air très chaud en provenance du Maroc et de l’Espagne", selon Météo-France.

Presque 40°C d'ici mercredi dans le sud

"La semaine prochaine, cette hausse des températures va se poursuivre, avec une intensification autour du 14 juillet. Cette vague de chaleur pourrait donc être intense, voire durable au sud", avertit Météo-France. La semaine prochaine, on pourrait donc observer des températures pouvant aller jusqu'à + 35°C dès lundi au sud-ouest, s’étendant vers le nord du pays au fil des jours. Des pointes à 40°C sont également envisagées à partir de mercredi en Aquitaine.

"Une extension de cet épisode plus au nord est possible", fait savoir Météo-France, mais "une forte incertitude subsiste quant à son intensité, son extension géographique, sa chronologie mais aussi sa durée".

La France a connu 44 vagues de chaleur depuis 1947, dont la dernière remonte à juin. "Sur les 35 dernières années, elles ont été trois fois plus nombreuses que sur les 35 années précédentes. Le nombre de jours de vagues de chaleur a été multiplié par neuf", rappelle Météo-France.


Léa Prati avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info