Le risque orageux s’annonce plus marqué pour la fin de semaine et ce week-end, en particulier dans le sud-est.
Dans ces régions, les orages s’annoncent localement violents et s’accompagneront de pluies intenses.
Avec une mer Méditerranée plus chaude que la normale, le risque d’inondations est plus que jamais marqué.

Voilà que l’été météorologique vient à peine de se clôturer - le mercredi 31 août - que les premières intempéries de l’automne sont en préparation dans les régions méditerranéennes. Comme tous les ans, avec l’arrivée du mois de septembre, le risque de violents orages devient de plus en plus marqué. C'est le cas dès ce vendredi, avec la crainte d’inondations dans les départements méditerranéens. Ce risque est d’autant plus d’actualité cette année que la température de la Méditerranée atteint un niveau exceptionnellement élevé, un facteur aggravant lors des épisodes cévenols ou méditerranéens. 

Gare aux cumuls de pluies localement conséquents

Si les averses et les orages seront quasi-généralisés ce vendredi, c’est bel et bien dans le sud-est où le risque de phénomènes violents sera le plus marqué. Dans l’après-midi, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur essuiera alors de fortes cellules orageuses, s’accompagnant de chutes de grêle et de précipitations intenses. En soirée, de violents orages pourront se développer sur le Languedoc cette fois, que ce soit sur le Gard ou sur l’Hérault, se décalant ensuite vers l’Ardèche, la Drôme ou encore la Provence. 

Au passage des plus fortes cellules, les précipitations pourront s’avérer intenses voire diluviennes, apportant des cumuls conséquents. Ils atteindront localement 50 à 70 mm en quelques dizaines de minutes et jusqu’à 100 mm sous les orages stationnaires. Avec de tels cumuls en peu de temps, des ruissellements voire des inondations sont à craindre. 

La journée de samedi pourrait être à hauts risques avec une probabilité d’orage diluvien encore plus forte que la veille. Elle concernera particulièrement les départements languedociens dans l’après-midi, avant de gagner la région PACA en soirée et durant la nuit.

Là encore, les pluies seront très intenses, avec des cumuls de l’ordre de 50 à 100 mm possibles en moins d’une heure. Ils s’évacueront vers le golfe de Gênes dans la nuit de samedi à dimanche, laissant des conditions plus calmes pour la journée de dimanche. 

Une température de la mer atteignant souvent 27°C

Si ces phénomènes météo que sont les orages méditerranéens sont tout à fait classiques à cette période de l’année et dans ces régions, le contexte actuel laisse craindre un risque d’inondations plus important. En effet, avec une température de la Méditerranée actuellement comprise entre 25 et 28°C, il faut s’attendre à une évaporation plus forte et donc à une humidité plus importante. Ainsi, en cas de mise en place d’un flux de sud-est avec une dépression sur le golfe de Gascogne qui véhiculera de l’air froid en altitude, le conflit de masses d’air sera très marqué et les précipitations pourront être encore plus conséquentes. C’est ce type de situation qui est prévu pour ces prochains jours, d’où la plus grande prudence recommandée dans les régions du Midi méditerranéen. 


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info