Pic de chaleur précoce : la hausse des températures va-t-elle durer ?

par F.R
Publié le 6 avril 2024 à 10h59, mis à jour le 7 avril 2024 à 6h56

Source : TF1 Info

La France va connaître un pic de chaleur ce samedi 6 avril, avec des températures au-dessus des 25°C dans la majeure partie du pays.
Dans le Sud-Ouest, le mercure devrait même dépasser les 30°C, un seuil déjà franchi vendredi pour la première fois de l'année.
Cette hausse des températures sera toutefois de courte durée, une baisse abrupte étant attendue dès dimanche.

25°C dans la majeure partie du pays, et jusqu'à 30°C dans le Sud-Ouest. La France va connaître son premier pic de chaleur ce samedi 6 avril. Un événement pas inédit pour un début avril, mais qui intervient en général entre "le 20 avril et le 10 mai", selon Météo-France. Dépassée vendredi pour la première fois de l'année dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes ou encore la Gironde, la barre des 30°C - synonyme de "forte chaleur" - est habituellement franchie "entre la mi-mai et la fin juin" sur l'ensemble de la métropole.

Ce pic de chaleur survient à la faveur d'une "dépression assez creuse dans l'Atlantique, un peu au nord des Açores" qui entraîne "un flux du Sud qui fait remonter des masses d'air plutôt chaudes sur l'Europe" depuis l'Afrique, décrit pour l'AFP Julien Cattiaux, climatologue au Centre national de recherches météorologiques (CNRM) à Toulouse. "Cette masse d'air est assez chaude, c'est quelque chose qui est remarquable. Et donc y compris en altitude, dans les Pyrénées, on va peut-être avoir des records d'avril battus."

Jusqu'à 10 degrés de moins en 24 heures

Mais cette première journée de chaleur généralisée de l'année va-t-elle durer ? Non, d'après Météo-France : dès dimanche, les températures vont "commencer à baisser par l'Ouest" et "cette baisse sera marquée, avec une chute de l'ordre de 6 à 10°C par rapport à la veille", sauf dans certaines régions de l'Est.

Ainsi, il fera jusqu'à 27°C à Paris samedi contre 20°C dimanche, 29°C à Tarbes contre 24°C dimanche, 28°C à Biarritz contre 16°C. Cette baisse sera moins marquée dans l'Ouest : 26°C sont attendus ce samedi à Strasbourg, contre 25°C dimanche. Les températures maximales seront en forte baisse par rapport à samedi, avec jusqu'à 10 degrés de différence.

La dépression arrivant de l'Atlantique va arroser "durant une bonne partie de la journée les régions allant des Ardennes à la région parisienne jusqu'aux pays de la Loire", se renforçant par le Sud-Ouest avant de s'évacuer en direction de la Belgique.

"On est début avril, au début du printemps, et avec la variabilité climatique, on peut avoir 10°C au-dessus des normales de saison comme -10°C", souligne Julien Cattiaux. Certes "le dernier jour de gel a aussi tendance à avancer dans le calendrier" à cause du réchauffement climatique et "il est moins probable d'avoir des épisodes de gelées en avril, mais ils peuvent encore arriver", avertit le scientifique.

Ce cas de figure s'est d'ailleurs présenté deux fois récemment, début avril 2020 puis surtout à la même époque en 2021. Des situations lourdes de conséquences pour les plantes et les arboriculteurs, notamment.


F.R

Tout
TF1 Info