Record de chaleur pour un mois de juin, avec 37,4 °C enregistrés au Cap Corse

LC. avec l'AFP
Publié le 4 juin 2022 à 17h59
JT Perso

Source : JT 20h WE

Alors que de violents orages ont frappé presque toute la France ce vendredi soir, la Corse a atteint, ce samedi 4 juin, son record de température.
L'Île de Beauté a enregistré 37,4 °C dans le Nord, une première depuis le début de l'année.

Ce n'est pas encore l'été, mais le mercure s'affole déjà. Ce samedi, un premier record de chaleur pour un mois de juin a été enregistré au Cap Corse, dans le nord de l'île de Beauté. Le thermomètre a affiché 37,4 degrés, selon Météo-France. Et le phénomène, qui fait la joie des plaisanciers, inquiète les prévisionnistes de la région.

La huitième valeur la plus élevée depuis 1917

"Vers 14 heures, la température a atteint des sommets au Cap Corse avec 37 degrés. C'est un nouveau record mensuel pour un mois de juin, devant les 36,6 °C du 30 juin 2019", a affirmé le service de météorologique sur Twitter, avant de confirmer, un peu plus tard à l'AFP, que la température était montée à 37,4 °C. Plus au sud de l'île, à Ajaccio, l'atmosphère a fait un bond à 37,1 °C, a renseigné Météo-France.

"Le fait de battre en début de mois une valeur sur une station aussi ancienne et emblématique est époustouflant et traduit également l'anomalie chaude de surface en Méditerranée. Inquiétant pour l'été à venir", a aussitôt estimé, sur Twitter, l'ingénieur prévisionniste Gaétan Heymes. D'autant plus inquiétant que ce record intervient au lendemain d'un bilan désastreux des précipitations dressé par Météo-France.

Le service météorologique a placé la saison, de mars à mai, au troisième rang des printemps les plus secs depuis le début du XXe siècle, avec 45 % de déficit de précipitations par rapport à la normale. La période a également été classée troisième printemps le plus chaud, avec une température moyenne de 17,8 °C, un degré de plus que le précédent record de mai 2011, équivalente à un mois de juin. 

Dans ce contexte de réchauffement climatique, Météo-France table ainsi sur un été chaud et sec. Et ce premier record de chaleur ne va pas lui donner tort : avec 37,4 degrés, c'est la première fois depuis janvier que le thermomètre atteint plus de 37 °C n'importe où en France métropolitaine, a précisé à l'AFP, un porte-parole de Météo-France. Au Cap Corse, il s'agit de la huitième valeur la plus élevée relevée sur cette station depuis 1917.

Ailleurs dans l'Hexagone, Météo-France a placé 65 départements allant du Sud-Ouest au Nord et à l'Est en vigilance orange pour des orages, jusqu'à dimanche matin. Selon l'organisme, "le risque de grosse grêle est important, en particulier sur le Sud-ouest et le Massif central." Dans les Landes, les habitants se sont réveillés, ce samedi matin, avec de nombreux dégâts, causés par les déluges. Certains ont dû remplacer les tuiles de leur toit par centaines avant le retour des éclairs dans l’après-midi.


LC. avec l'AFP

Tout
TF1 Info