Orages : 65 départements placés en vigilance orange

Emilie Roussey
Publié le 4 juin 2022 à 7h16, mis à jour le 4 juin 2022 à 19h25
JT Perso

Source : TF1 Info

Du nord au sud, 65 départements français ont été placés en vigilance orange orages ce samedi matin.
Ces orages s'accompagneront de grêle et vents violents.
De fortes précipitations sont également attendues, avec jusqu'à 60 mm de pluie localement.

Météo France a placé ce samedi matin 65 départements en vigilance orange orages avec "un fort risque de phénomènes violents". Une très grande partie du territoire métropolitain est concerné, du Pas-de-Calais dans le nord aux Pyrénées-Atlantiques dans le sud-ouest. 

"Très forte activité orageuse cet après-midi et ce soir des côtes de Manche au Nord-est et jusqu'au sud-ouest de pays. Sont attendues localement pluies intenses, fortes grêles et violentes rafales de vent" note l'institut météorologique dans son bulletin

"Sur le nord-ouest du pays, entre les Pays de Loire et la Normandie, les orages se multiplient et s'intensifient rapidement, de fréquentes chutes de grêle sont observées", a indiqué Météo France dans un nouveau bulletin publié à 16h10. "Pour le reste, l'activité orageuse reste rare et très éparse."

"Pour la fin de l'après-midi et la soirée, des orages parfois violents vont continuer à se développer entre les Pays de Loire, la Normandie, l'Île-de-France, le Massif Central et le sud-ouest du pays. Ils gagneront ensuite la Bourgogne, la Lorraine, la Champagne, les Hauts de France et l'Alsace. Ils continueront à affecter le quart nord-est du pays une bonne partie de la nuit", annonce le bulletin. 

Les orages seront accompagnés "de pluies intenses", avec localement 40 à 60 mm attendus, de violentes rafales et des chutes de grêle. Face à ces phénomènes, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a appelé la population à "suivre les conseils des autorités et à rester très vigilante". 

Lire aussi

Les départements concernés par la vigilance orange sont l'Ain, l'Aisne, l'Allier, les Ardennes, l'Ariège, l'Aube, l'Aveyron, le Calvados, le Cantal, le Cher, la Corrèze, la Côte-d'Or, la Creuse, la Dordogne, le Doubs, l'Eure, l'Eure-et-Loir, la Haute-Garonne, le Gers, l'Indre, le Jura, les Landes, le Loir-et-Cher, la Loire, la Haute-Loire, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, la Manche, la Marne, la Haute-Marne, la Mayenne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, le Nord, la Nièvre, l'Oise, l'Orne, le Pas-de-Calais, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Sarthe, toute la région Ile-de-France (Paris et les trois départements de la petite couronne, ainsi que les Yvelines, la Seine-et-Marne, l'Essonne et le Val-d'Oise), la Seine-Maritime, la Somme, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Vienne, les Vosges, l'Yonne et le Territoire-de-Belfort.

Certains départements ont déjà connu de violents orages dans la nuit de vendredi à samedi. En Ille-et-Vilaine, les secours ont reçu 979 appels en l'espace de deux heures, donnant lieu à 220 interventions, selon France Bleu.


Emilie Roussey

Tout
TF1 Info