Nuage de sable : un nouvel épisode envahit la France à partir d’aujourd’hui

Guillaume WOZNICA
Publié le 27 avril 2022 à 12h31

Source : JT 20h WE

De nouvelles poussières désertiques circulent dans le ciel de France en ce milieu de semaine.
Avec les averses attendues, des dépôts pourront se produire dans les régions du sud-ouest.
Il s’agit du 4e épisode de la sorte depuis la mi-mars.

Et de 4 ! Après l’épisode record de la mi-mars puis les nouvelles remontées observées quelques jours plus tard puis à la mi-avril, le sirocco, ce vent de sud sec et chaud, apporte à partir d’aujourd’hui de nouvelles poussières désertiques dans le sud-ouest du pays. Sous l’influence d’une petite dépression positionnée sur l’Espagne et alors que les tempêtes de sable se succèdent dans le Sahara depuis plusieurs semaines, un nouveau nuage chargé en poussières s’apprête donc à nous concerner. 

Les régions du sud-ouest les plus touchées

Un ciel voilé avec une couleur jaunâtre voire orangée s’invite à partir d’aujourd’hui du sud de la Bretagne jusqu’aux Pyrénées. Si l’impression de beau temps restera d’actualité, le ciel ne sera pas aussi bleu que ces derniers jours. Le voile sera d’ailleurs plus épais au sud de la Garonne, avec même quelques averses orageuses possibles qui pourraient alors déposer des poussières de sable sur les voitures, à l’image de ce qu’il s’était produit il y a un peu plus d’un mois, mais dans des proportions moindres. 

La concentration en poussières désertiques restera en effet modérée cette fois-ci, avec un impact sur la qualité de l’air également limité. Au cours de la journée de jeudi, c’est toute la moitié ouest du territoire qui sera sous un ciel chargé de particules de sable. Là encore, quelques dépôts seront possibles en raison du risque d’averses attendu. Les régions Bretagne, Normandie, Pays-de-la-Loire et Nouvelle-Aquitaine seront ainsi concernées. 

Du mieux durant le week-end

Cette masse d’air "sableuse" englobera tout le pays en fin de semaine et notamment vendredi alors que la concentration en poussières diminuera. Ainsi, leur présence sera moins visible avec des couleurs jaunes ou orange atténuées. Samedi, ce nuage se dissipera progressivement avant de totalement disparaître dimanche. 

Mais l’accalmie pourrait bien être de courte durée puisque de nouvelles petites dépressions s’isoleront en Méditerranée la semaine prochaine, favorisant ainsi d’énièmes remontées de sable saharien. Ce phénomène est assez classique à cette période et l’année et n’a rien d’exceptionnel. Pour rappel, l’année dernière, il s’était produit à 7 reprises entre les mois de février et de juin. 


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info