Jusqu’à 25°C d’écart entre le matin et l’après-midi : pourquoi tant d’amplitude de températures ?

Publié le 21 septembre 2022 à 12h48, mis à jour le 21 septembre 2022 à 12h55
JT Perso

Source : TF1 Info

Avec l’arrivée de l’automne, les fortes variations de températures ont fait leur retour.
La fraîcheur est ainsi localement marquée le matin tandis que les valeurs redeviennent douces, voire chaudes l’après-midi.
Ces amplitudes thermiques resteront d’actualité jusqu’en fin de semaine.

Depuis quelques jours, nous voilà entrés dans l’une des périodes les plus difficiles pour s’habiller ! Si on enfile un pull le matin pour sortir quand il fait frais, on a vite trop chaud l’après-midi. Et si on choisit le tee-shirt pour ne pas transpirer la journée, on risque d’attraper froid dès les premières heures de la journée... La faute à l’amplitude thermique, qui correspond à l’écart entre la température minimale enregistrée au petit matin et la valeur maximale observée au cœur de l’après-midi et qui est particulièrement marquée actuellement. Rien d'anormal cependant, car ces importants écarts de températures observés en France sont une des caractéristiques des intersaisons que sont le printemps et l’automne. 

La situation va ensuite changer ce week-end

Ces situations de fortes amplitudes thermiques sont favorisées par l'augmentation de la durée de la nuit à quelques jours de l’équinoxe d’automne, mais aussi par la présence d'un ciel bien dégagé. Pendant la nuit, le rayonnement se fait du sol vers le ciel et si aucun nuage ne joue le rôle d'obstacle, le sol cède alors sa chaleur à l'atmosphère et les températures chutent. Pendant la journée, c’est en revanche le contraire, avec un rayonnement qui a lieu du ciel vers le sol grâce au soleil. Et la vigueur de l'ensoleillement diurne permet un réchauffement encore important à cette période de l'année.

Depuis le week-end dernier, cette situation concerne tout le pays avec des écarts de températures plus importants dans le Sud-Ouest, où les après-midi ont encore des allures estivales. Ainsi, lundi 19 septembre au matin, Mont-de-Marsan (Landes) affichait moins de 4°C (3,8°C précisément) avant de culminer l’après-midi à 29°C à l’ombre, soit une amplitude de 25°C en l’espace de quelques heures ! Dans la moitié nord, l’écart demeure plus modéré, généralement compris entre 10 et 15°C. Rebelote mardi matin, avec à peine 5°C à Saint-Girons (Ariège) au lever du jour puis 25°C aux heures les plus chaudes.

Lire aussi

Ces amplitudes thermiques faisant parfois le grand écart vont se maintenir jusqu’en fin de semaine, avec des conditions anticycloniques synonymes de ciel dégagé sur une grande partie du pays. La situation va ensuite changer ce week-end, sous l’impulsion d’une dépression sur la péninsule Ibérique. Celle-ci va faire remonter des orages dans le Sud-Ouest et de fortes pluies en Méditerranée, laissant craindre d’ailleurs un épisode d’intempéries. 

Dans ces conditions, les températures du petit matin se stabiliseront autour de 10°C tandis que les maximales baisseront, repassant en-dessous des normales de saison. Elles ne dépasseront plus 15 à 20°C en moyenne, limitant les amplitudes thermiques entre le matin et l’après-midi à moins de 10°C, une ampleur nettement plus raisonnable que cette semaine…  


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info