La Gironde ravagée par des incendies

Orage sec : quel est ce phénomène météo rare qui inquiète la Gironde, en proie aux incendies

Dylan VEERASAMY
Publié le 13 août 2022 à 19h25, mis à jour le 14 août 2022 à 8h41
JT Perso

Source : JT 20h WE

La préfète de Gironde a annoncé que le département sera touché par des orages secs au cours de la nuit du 13 au 14 août.
Un phénomène rare, marqué par l'absence de précipitations au sol et une augmentation soudaine des températures.

C'est un phénomène qui pourrait compliquer le combat des pompiers face aux incendies qui ravagent la Gironde. Au cours d'une conférence de presse tenue ce samedi, la préfète du département, Fabienne Buccio, a fait le point sur les feux qui sévissent depuis plusieurs jours et a évoqué un événement peu fréquent en France :  l'arrivée d'un orage sec.

Des orages sans pluie au sol

"On a très clairement un souci qui nous arrive, un souci météo. Au moment où je vous parle, […] Méteo-France est assez précis, mais les orages qui nous sont annoncés sont des orages secs, c’est-à-dire des orages sans pluie, avec de la foudre qui va tomber au sol. Ce n’est pas, pour nous, une bonne chose", a indiqué la préfète de Gironde, depuis la commune d’Hostens.

Mais qu’est-ce qu’un orage sec ? D’après Météo-France, il s’agit d’"une dégradation orageuse provoquée par l’évaporation des précipitations à haute altitude, dans les couches moyennes de l’atmosphère, grâce à de l’air très sec". Bien que des précipitations soient prévues au cours de la nuit de samedi 13 au dimanche 14 août, ces dernières se seront déjà évaporées avant d’atteindre la terre ferme. L’autre effet de ces orages secs est la hausse soudaine des températures.

Le problème de ce phénomène est que, si la pluie ne touchera pas le sol, les éclairs et la foudre seront, eux, bien au rendez-vous. Un danger de plus pour la Gironde, alors que le département, comme le reste de la France, est touché par une sécheresse historique. La moindre étincelle pourrait ainsi embraser la végétation, et la crainte est grande qu'un impact de foudre ne déclenche un nouveau feu, comme cela a été le cas en Isère, la semaine dernière, aux alentours de Voreppe. 

Une hausse importante des températures

À l’étranger, c’est en Espagne que les orages secs ont sévi dernièrement. La région d’Alicante, située au sud-est du pays, a connu un "heat burst" violent dans la nuit du 12 au 13 août, avec des températures ayant culminé à près de 40°C aux alentours de 3 heures du matin, et de fortes rafales de vent.

Lire aussi

Un tel phénomène en Gironde pourrait relancer des incendies fixés ou maitrisés par les soldats du feu. Une source d'inquiétude supplémentaire alors que, face à l'ampleur des feux qui touchent l'Hexagone cette année, plusieurs pays européens ont envoyé des renforts.


Dylan VEERASAMY

Tout
TF1 Info