Météo

Pluies intenses, fort coup de vent, épisode cévenol… Vers une météo très agitée ce week-end

Guillaume WOZNICA
Publié le 1 octobre 2021 à 14h40, mis à jour le 2 octobre 2021 à 17h13
JT Perso

Source : TF1 Info

INTEMPÉRIES - Les premiers jours du mois d’octobre vont être perturbés avec le passage de perturbations très actives accompagnées de pluies parfois intenses et de vents violents. Aucune région ne sera véritablement épargnée par cette météo agitée.

Au revoir l’anticyclone, bonjour les dépressions ! Avec l’arrivée du mois d’octobre, le temps change avec le retour des perturbations atlantiques. Ce week-end s’annonce ainsi très agité avec le passage de deux fronts pluvieux actifs, voire très actifs, s’accompagnant de pluies copieuses et parfois intenses et de violentes rafales. 

Cet épisode d’intempéries intervient quasiment un an jour pour jour après la tempête Alex qui avait alors généré des inondations meurtrières dans les Alpes-Maritimes. Celui attendu ces prochaines heures ne devrait toutefois pas être aussi violent même si des inondations pourront localement se produire, notamment dans les Cévennes.

Des cumuls de pluies importants dans le nord-ouest

Une première perturbation abordera le quart nord-ouest du pays vendredi matin pour s’étirer en soirée de l’Atlantique jusqu’au nord de la Seine. Les pluies seront faibles à modérées avec des cumuls généralement modestes. Ces précipitations s’évacueront par l’Est la nuit suivante. 

Samedi matin, une nouvelle zone de pluies gagnera la Bretagne avec cette fois des intensités un peu plus marquées. En cours d’après-midi et soirée, la perturbation gagnera les Pays-de-la-Loire et la Normandie avec de fortes précipitations. Elles s’étireront dans la nuit depuis les Pays-de-la-Loire jusqu’aux côtes normandes et de la mer du Nord. 

Dimanche matin, les pluies poursuivront lentement leur route, depuis le littoral de l’Aquitaine jusqu’au nord de la Seine avec des intensités plus fortes entre la Gironde et le Poitou. Elles se décaleront vers la Dordogne, le Limousin, les régions centrales et la Champagne dans l’après-midi. Elles finiront par gagner l’est en soirée et nuit suivante. 

Sur l’ensemble de l’épisode, les cumuls atteindront généralement entre 40 et 60 mm, et jusqu’à 80, voire 90 mm possibles sur la Loire-Atlantique, soit l’équivalent de près d’un mois de pluie en quelques heures. C’est en effet sur les Pays-de-la-Loire où les précipitations seront les plus durables avec des risques de ruissellements voire d’inondations localisées dans ces secteurs.

Nouvel épisode cévenol attendu dimanche

Parallèlement aux perturbations venues de l’Atlantique, un épisode de fortes pluies va se mettre en place en Méditerranée. Les premières précipitations aborderont les Cévennes depuis le golfe du Lion en cours de nuit de samedi à dimanche. Mais c’est surtout dans la journée de dimanche que les pluies deviendront intenses et parfois orageuses sur les Cévennes, depuis l’Hérault jusqu’en Ardèche en passant par le Gard. En soirée et durant la nuit de dimanche à lundi, les plus fortes précipitations s’étendront jusqu’en vallée du Rhône. 

Lire aussi

Sur cet épisode, les cumuls atteindront généralement 60 à 80 mm dans ces secteurs. Sur les reliefs cévenols, les quantités seront plus importantes avec souvent plus de 100 mm et des pointes possibles à 200 mm. Avec de tels cumuls, des crues voire des inondations pourront ponctuellement se produire. Comme pour le week-end dernier, plusieurs départements devraient être placés en vigilance orange, de même que dans les Pays-de-la-Loire.

Premier coup de vent de la saison entre samedi et dimanche

Outre la pluie, le vent s’annonce également bien présent. Le premier coup de vent de la saison est ainsi attendu entre l’après-midi et la soirée de samedi. Les rafales atteindront alors 80 à 90 km/h voire localement un peu plus dans l’intérieur des terres de Bretagne, des Pays-de-la-Loire et de Normandie. Sur les côtes de Bretagne et plus largement en bord de Manche, le vent dépassera les 100 km/h en pointes, localement jusqu’à 110, voire 120 km/h sur les caps exposés. Dans la nuit, les régions centrales, l’Île-de-France et les Hauts-de-France seront balayés à leur tour par de fortes rafales, jusqu’à 80 km/h. 

Elles gagneront l’Est du pays dimanche et se renforceront alors en vallée du Rhône, par effet venturi (le vent s’engouffre et s’accélère dans la vallée coincée entre les Alpes et le Massif Central). Les rafales pourront ainsi atteindre jusqu'à 110 km/h, en particulier dans le Lyonnais. Ce temps perturbé se maintiendra en début de semaine prochaine, mais avec des risques d’intempéries diminuant assez nettement.


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info