Météo : soleil et chaleur s’installent ce week-end, avant une semaine caniculaire ?

Guillaume WOZNICA
Publié le 10 juin 2022 à 8h53, mis à jour le 11 juin 2022 à 10h39
JT Perso

Source : TF1 Info

Après une semaine en demi-teinte, l’anticyclone est de retour ce week-end.
Soleil et chaleur s’installent progressivement sur tout le pays, avec des valeurs plus élevées au sud.
Cette chaleur devrait s’accentuer la semaine prochaine, laissant craindre des températures caniculaires dans certaines régions.

 L’anticyclone regonfle ! Après les perturbations pluvieuses de ces derniers jours, particulièrement bénéfiques dans la lutte contre la sécheresse, les hautes pressions sont de retour en cette fin de semaine. Ainsi, le soleil et la chaleur s’installent progressivement sur tout le pays. Et ce n’est probablement que le début puisque la semaine prochaine verra les températures atteindre des sommets dans certaines régions, en marge d’une canicule précoce qui touchera la Péninsule Ibérique. 

Un week-end estival avec de très fortes chaleurs au sud

C’est donc le bleu qui s’imposera ce week-end dans la plupart des régions, avec de rares nuances à apporter. Pour ce samedi, on notera simplement un ciel un peu voilé en Aquitaine et quelques passages nuageux inoffensifs vers le bassin parisien et les Ardennes.

En Méditerranée, bonne nouvelle, le vent finira par disparaître. Les températures, après avoir gagné de 3 à 6°C vendredi, reprendront encore 2 ou 3°C aux heures les plus chaudes pour afficher de 20 à 28°C au nord et de 24 à 34°C au sud. Il fera généralement 30°C ou plus en Nouvelle-Aquitaine, en vallée du Rhône et dans tout le Midi méditerranéen, avec des pointes possibles à 35°C dans le Languedoc. 

Dimanche, le soleil continuera de briller sans encombre dans toute la moitié nord, dans l’est et près de la Grande Bleue. Pendant ce temps, le voile de nuages aura tendance à s’épaissir dans un large quart sud-ouest. Une ondée ou un orage pourra même se déclencher en cours d’après-midi mais le risque étant très localisé, cela ne remettra pas en cause l’impression de beau temps. Les températures n’évolueront pas avec une vingtaine de degrés en bord de Manche, de 24 à 30°C dans les autres régions septentrionales et 30°C ou plus au sud de la Loire, avec des pointes à 36-37°C attendues entre le Gard et le Vaucluse. 

40°C ou plus à partir de mardi ?

La tendance météo de la semaine prochaine sera à suivre de près en raison d’un risque de températures caniculaires. Alors que l’Espagne et le Portugal connaîtront une canicule intense et précoce, celle-ci pourrait bien franchir la barrière pyrénéenne, au moins temporairement. Ainsi, après une journée de lundi aussi chaude et ensoleillée que dimanche, la chaleur devrait s’intensifier entre mardi et mercredi. 

La moitié sud connaîtra alors des températures de l’ordre de 34 à 39°C en cours d’après-midi, avec des pointes possibles à 40°C ou plus de manière localisée. Pendant ce temps, la chaleur demeurera plus modérée au nord, avec tout de même des maximales dépassant la barre des 30°C à l’ombre. 

La deuxième partie de semaine prochaine est, quant à elle, très incertaine. En fonction des modèles numériques utilisés pour établir les prévisions, les scénarios divergent fortement. Certains voient l’arrivée d’une dégradation le jeudi avec des orages faisant alors chuter lourdement le mercure. À l’inverse, d’autres prévoient la persistance de la vague de chaleur, en particulier dans une large moitié sud. Les prévisions des prochains jours seront donc à suivre de près… 


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info