Après les dizaines de records de chaleur du week-end, les températures ont littéralement dégringolé.
Avec l’orientation du flux au nord-ouest, de l’air plus frais, voire plus froid, s’invite sur le pays.
Et cela semble être parti pour durer.

Et si l’hiver n’avait pas encore dit son dernier mot ? Avec des hautes pressions venant se positionner sur l'ouest de l'Europe, le temps s'annonce de plus en plus en calme au fil des jours, et ce après l'agitation du début de semaine. Ainsi, cette deuxième partie du mois d'avril s'annonce très lumineuse dans la plupart des régions. Côté températures, il conviendra de surveiller attentivement l'évolution des minimales ces prochains jours en raison d'un fort risque de gelées, le flux s’orientant au secteur nord ou nord-ouest...

Avant le retour d'un temps stable, l'instabilité dominera jusqu'à mercredi, voire même jeudi dans les régions de l'est et du nord-est. Des averses pourront ainsi se produire, sous forme de neige dès 800 mètres d'altitude. Près de l'océan, les conditions s'amélioreront à partir de jeudi alors que le pourtour méditerranéen continuera de profiter d'un temps ensoleillé sous l'effet du mistral et de la tramontane. Vendredi et le week-end prochain s'annoncent calmes, avec un soleil généreux pour tous. 

Retour des gelées dès mercredi matin

Avec un vent orienté au nord ou au nord-ouest, la masse d'air va considérablement se refroidir. Après les nombreux records de chaleur du week-end, voilà que le mercure est repassé en dessous des normales de saison, et ce n'est pas terminé... De petites gelées pourront ainsi se produire du Massif Central jusqu'au nord-est à partir du milieu de semaine. Si le risque sera limité mercredi, la probabilité de passer en dessous du 0°C augmentera nettement jeudi matin. Les minimales s’établiront alors entre -3 et 0°C sous abri dans le Limousin, en Auvergne-Rhône-Alpes ainsi qu’en Bourgogne-Franche-Comté. 

Ces gelées gagneront la région Grand Est vendredi et s’étendront également vers le nord de l’Occitanie, avec des valeurs inférieures de 3 à 7°C aux valeurs dites de saison. Aux heures les plus chaudes, les maximales auront du mal à progresser. Elles resteront parfois bloquées sous les 10°C dans l'est. La barre des 20°C (et des 30°C) largement dépassée au cours du week-end dernier paraîtra bien loin… Malgré une légère remontée du mercure pour le week-end à venir, les températures demeureront inférieures aux normales, en particulier au lever du jour. 

Vers le maintien du froid jusqu’à la fin du mois ?

Au cours de la semaine du 22 au 28 avril, les hautes pressions continueront de former une véritable barrière depuis les Açores jusqu'à la Scandinavie. Ainsi, aucune perturbation atlantique ne parviendra jusqu'à nous durant cette période. Avec un flux de secteur nord-est, les températures demeureront assez largement inférieures aux normales de saison, en particulier la nuit et au petit matin. 

Ainsi, il conviendra de surveiller attentivement le risque de gel en plaine jusqu'à la fin du mois. En cas de vent faible et avec un ciel nocturne dégagé, les thermomètres pourront ainsi plonger en dessous du 0°C, laissant craindre des dégâts sur les cultures et la végétation.


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info