Canicule : la France face à une nouvelle vague de chaleur

Juillet 2022 est le 2e mois le plus sec jamais enregistré en France

Aurélie Loek
Publié le 1 août 2022 à 17h24
JT Perso

Source : Le 9h/12h

Météo-France a annoncé que le mois de juillet 2022 était le deuxième mois le plus sec enregistré depuis le début des mesures, en 1958-1959.
9,7 millimètres de précipitations cumulés ont été comptés en France.
Jusqu'à présent, le mois le plus sec jamais enregistré reste mars 1961.

Juillet 2022 est le mois de tous les records. Après avoir été annoncé comme le mois de juillet le plus sec sur la période 1959-2022, Météo-France a annoncé que ce mois était également le deuxième plus sec tous mois confondus depuis le début des mesures. 9,7 millimètres de précipitations cumulés sur le pays ont été enregistrés. Cela représente un déficit de précipitations de 84% par rapport aux normales de la période 1991-2020, selon l'institut météorologique.

9,7 millimètres de précipitations cumulés sur le pays

Jusqu'à présent, le mois le plus sec jamais enregistré remonte à mars 1961 avec 7,8 millimètres, précise Météo-France, dont les premiers relevés de précipitations remontent à août 1958. "Ce fort déficit de précipitation, qui fait suite à un printemps très sec et conjugué avec des fortes chaleurs, contribue à l’assèchement des sols", ajoute l'institut.

La situation ne devrait pas s'améliorer au mois d'août, dont le début est marqué par une nouvelle vague de chaleur sur une large partie du pays, la troisième depuis le début de l'été. Les températures sont reparties à la hausse ce weekend et ne devraient régresser qu'à partir de jeudi.

Lire aussi

Cette multiplication d'épisodes de fortes chaleurs est une conséquence directe du réchauffement climatique selon les scientifiques, les émissions de gaz à effet de serre (liées à la production d'énergie, aux transports, à l'industrie) augmentant à la fois leur intensité, leur durée et leur fréquence.


Aurélie Loek

Tout
TF1 Info