Canicule : la France face à une nouvelle vague de chaleur

Vague de chaleur caniculaire : de 36 à 42°C attendus, les prévisions jour par jour

Guillaume Woznica
Publié le 11 juillet 2022 à 16h31
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Moins d’un mois après la canicule exceptionnelle de la mi-juin, une nouvelle vague de chaleur s’installe cette semaine.
Elle s’annonce intense et durable, avec des températures s’approchant des 40°C pour le 14 juillet, en particulier dans le sud-ouest et en Provence.
Après une baisse toute relative entre vendredi et samedi, une nouvelle hausse est annoncée pour dimanche prochain, laissant craindre des valeurs encore plus élevées en début de semaine prochaine.

Les mois se suivent et se ressemblent… Après juin et ses températures hors normes observées juste avant le solstice d’été, voilà qu’une nouvelle période de très fortes chaleurs est en train de se mettre en place. Sous l’effet des hautes pressions, un temps chaud et sec domine partout dès ce début de semaine. Puis, à l’approche du 14 juillet, une petite dépression (goutte froide) au large du Portugal jouera le rôle de "pompe à chaleur" en faisant remonter de l’air brûlant sur l’ouest et le sud du pays. 

Plus de 35°C dans l’ouest et le sud mardi, 36°C à Paris mercredi

Après un lundi avec des pointes à plus de 35°C dans le sud-ouest, la chaleur s’accentuera mardi avec 36 à 38°C attendus des Pays-de-la-Loire à la Nouvelle-Aquitaine et de l’Occitanie à la basse vallée du Rhône. Des pointes à près de 40°C seront possibles localement entre les Landes et le Midi toulousain. Ailleurs, l’atmosphère sera plus respirable avec des maximales de l’ordre de 30 à 35°C sous abri. La nuit suivante, les valeurs peineront à baisser avec des minimales de l’ordre de 20 à 24°C attendues dans les grandes villes de l’ouest et du sud du pays. 

Mercredi, la chaleur continuera de gagner en intensité avec des températures atteignant à l’ombre 37 à 39°C dans la moitié ouest et en Provence. D’une manière générale, les 30°C seront une nouvelle fois atteints partout, exception faite des bords de Manche, où de l’air maritime fera sensiblement baisser le mercure, affichant alors entre 26 et 29°C aux heures les plus chaudes. Cet air un peu moins chaud gagnera toute la moitié nord durant la nuit suivante, si bien que seules les agglomérations du sud-ouest et de la basse vallée du Rhône conserveront des valeurs supérieures à 20°C en fin de nuit. 

Lire aussi

Un 14 juillet torride dans la moitié sud, légère baisse au nord

C’est dans une ambiance particulièrement chaude que se dérouleront les festivités du jeudi 14 juillet dans toutes les régions de la moitié sud, la barre des 40°C pouvant ainsi être franchie en Aquitaine, dans l’Occitanie et dans l’intérieur de Provence. Les maximales dépasseront plus largement le seuil de très forte chaleur, soit 35°C, dans les régions septentrionales, en exceptant les zones littorales. Plus au nord, les valeurs accuseront une baisse sensible et toute relative avec de 25 à 29°C attendus de la Bretagne au nord de la Seine. 

La nuit suivante, la fraîcheur va même s’accentuer au nord d’une ligne s’étirant de Nantes à Strasbourg, avec des minimales de l’ordre de 10 à 12°C. Plus au sud, les valeurs resteront supérieures à 17°C et parfois plus de 20°C près de la Grande Bleue. Vendredi, la baisse temporaire gagnera le centre-est. Ces régions verront ainsi les maximales ne plus dépasser les 30 ou 31°C l’après-midi. Plus au sud, les 35°C seront encore régulièrement atteints, voire dépassés, notamment entre la vallée de la Garonne et le Languedoc. 

Nouvelle hausse des températures dimanche

La situation n’évoluera pas durant la journée de samedi avec le maintien des fortes chaleurs de l’ouest aux régions méditerranéennes. Pendant ce temps, les maximales ne dépasseront pas la barre des 30°C de la Manche jusqu’au nord des Alpes. Il faudra d’autant plus profiter de cette chaleur relativement modérée puisqu’une nouvelle hausse est envisagée à partir de dimanche par l’ouest du pays. 

Ainsi, dimanche, les 35°C seront légion de la Bretagne au Midi méditerranéen avec des pointes à 40°C possibles dans le sud-ouest. Ailleurs, les maximales dépasseront les 30°C pour culminer généralement à 33 ou 34°C sous abri. Ce temps chaud sera toujours aussi sec avec aucune précipitation attendue dans les 8 jours. 

Vers un nouveau pic d’intensité en début de semaine prochaine ?

Entre lundi et mardi, un nouveau pic d’intensité est attendu en raison du rapprochement de la fameuse goutte froide. Lorsque celle-ci sera au plus près du pays, les températures pourront dépasser les 40°C. Ce sera ainsi le cas dans l’ouest du pays lundi puis dans le nord et le nord-est mardi. 

À la suite de son passage, une baisse sensible du mercure est annoncée. Mais elle pourrait bien s’avérer très temporaire, les fortes chaleurs revenant en deuxième partie de semaine prochaine… À suivre !


Guillaume Woznica

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info