Canicule : la France face à une nouvelle vague de chaleur

Chaleur : Portugal, Espagne, Royaume-Uni... Ces pays d'Europe qui suffoquent

Aurélie Loek
Publié le 11 juillet 2022 à 22h21
JT Perso

Source : TF1 Info

La France n'est pas le seul pays à subir de fortes chaleurs cette semaine.
Partout en Europe, les températures frôlent de nouveaux records, provoquant parfois des incendies.
La péninsule ibérique est particulièrement touchée.

42,4°C à Séville en Espagne, 44°C au Portugal voisin, ce weekend... Moins d'un mois et demi après une première vague de chaleur mi-juin, le thermomètre grimpe à nouveau, et pas seulement en France. Partout en Europe, la chaleur se fait à nouveau ressentir, provoquant parfois d'impressionnants incendies.

Une vague de chaleur qui progressera en Europe dans la semaine

C'est le cas notamment dans la péninsule ibérique. Au Portugal, la vague de chaleur a attisé plusieurs incendies dans le centre du pays ces derniers jours. Le foyer le plus important, dans la commune d'Ourèm, a été circonscrit lundi 11 juillet après avoir ravagé environ 2000 hectares de végétation et mobilisé quelque 600 pompiers. La vigilance est d'ailleurs toujours de mise dans le pays, le Premier ministre Antonio Costa mettant en garde contre un "risque maximal" lors des prochaines jours.

En Espagne, la vague de chaleur a commencé à se faire ressentir dimanche. Selon l'Aemet, l'agence météorologique espagnole, celle-ci pourrait durer neuf ou dix jours, faisant d'elle l'une des trois vagues de chaleur les plus longues que l'Espagne a connu. Cet épisode de températures exceptionnellement élevées, le 5e sur les onze derniers mois dans le pays, se combine également avec un manque de précipitions cet hiver. Lundi, le niveau des réservoirs d'eau était à 45,3%, contre une moyenne de 65,7% à cette période ces dix dernières années, selon les autorités.

Lire aussi

L'alerte a aussi été lancée en dehors de l'Europe du Sud, la vague de chaleur se déplaçant au fil de la semaine plus au nord. Lundi et mardi, dans le sud-ouest de la Grande-Bretagne, les températures devaient atteindre 33 degrés et le service national de météorologie indiquait que les 35 degrés pourraient être franchis. 

Aux Pays-Bas, les provinces du sud pourraient pareillement être impactées par cette vague de chaleur, comme en Allemagne, avant de concerner ensuite l'Europe centrale. La barre des 40 degrés pourrait ainsi être dépassée en Italie et dans les Balkans dans le courant de la semaine.


Aurélie Loek

Tout
TF1 Info