Le 20h

Après le gel, c’est la sécheresse qui inquiète les agriculteurs

Publié le 12 mai 2021 à 20h27, mis à jour le 13 mai 2021 à 0h44
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

CHANGEMENT CLIMATIQUE - Dans plusieurs régions, les vergers et les vignes ont été durement frappés par le gel. Aujourd'hui, c'est la sécheresse qui, par endroit, inquiète les agriculteurs. Certains éleveurs craignent de ne pas avoir assez de fourrage pour nourrir leur bête.

Ces deux éleveurs du Lot attendaient ces quelques gouttes avec impatience. Dans le département ce printemps, il a plu deux fois moins qu'en temps normal. Le manque d'eau a stoppé net la croissance des plantes. Les pousses, utilisées comme fourrage pour les animaux, ont grillé avec la sécheresse. Conséquence : ils n'ont pu récolter aucune réserve de nourriture pour les animaux. Généralement, son silo est rempli d'herbes. La dernière fois que Frédéric Bergougnoux l'a vu vide, c'était en 2003 lors de la grande sécheresse. Pour garder et nourrir ses bêtes, il n'a pas le choix, il doit racheter du fourrage, une denrée de plus en plus chère à cause de la pénurie.

Au sud du département, la même détresse. Frédéric Deilhes peut compter sur un système d'irrigation. Mais entre ses légumes et ses champs de maïs, les réserves sont insuffisantes. Il doit prioriser. Avec les sécheresses de plus en plus précoces, cette eau est vitale pour sa production de melon. Depuis quatre ans, il se bat pour bâtir une plus grande retenue. Symbole de ce printemps très sec, dans le Lot, des limitations d'usage de l'eau ont déjà été appliquées.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info