VIDÉO - "C'est l'hécatombe" : les images saisissantes des orages qui ont balayé la France

Léa Tintillier | Reportage TF1 Julien Cressens
Publié le 17 août 2022 à 21h55, mis à jour le 18 août 2022 à 8h27
JT Perso
Comment désactiver votre Adblocker
  • Cliquez sur l'icône de votre Adblocker installé dans votre navigateur. En général elle se trouve dans le coin supérieur droit de votre écran. Si vous utilisez plusieurs adblockers, veillez à bien tous les désactiver pour pouvoir accéder à votre vidéo.
  • Suivez les instructions indiquées par votre Adblocker pour le désactiver. Vous devrez peut-être sélectionner une option dans un menu ou cliquer sur plusieurs boutons.
  • Lorsque votre Adblocker est désactivé, actualisez votre page web.
  • Remarque : Si vous utilisez le navigateur Firefox, assurez-vous de ne pas être en navigation privée.
adblock icone
Un bloqueur de publicité empêche la lecture.
Veuillez le désactiver et réactualiser la page pour démarrer la vidéo.

Source : TF1 Info

Des orages violents ont frappé plusieurs départements de France.
Quatre sont encore en alerte orange ce mercredi soir.
Découvrez les nouvelles images des intempéries dans notre reportage.

À Saint-Etienne (Loire), le vent souffle si fort qu’il déclenche l’ouverture des portes automatiques du CHU. Les rafales atteignent 130 km/h et propulsent à l’intérieur du bâtiment des milliers de grêlons. À l’extérieur, il est impossible de voir à plus d’un mètre. La région de Saint-Etienne est transformée en banquise. Quand elles ne sont pas recouvertes d’épaisses couches de grêle, les routes voient déferler des torrents d’eau et de boue. Un arbre est tombé sur le toit d’un immeuble à cause du vent. Il est en partie endommagé. "On avait la trouille. C’était vraiment impressionnant", témoigne un habitant de l’immeuble. "Ça ne dure pas longtemps mais c’est violent", ajoute un autre. 

Il y a aussi eu de la grêle en région lyonnaise. Dans la commune de Feyzin, l’eau et la boue emportent tout sur leur passage. Ici, il est tombé 33 millimètres de pluie en seulement douze minutes. C’est presque deux semaines de précipitations. 

"C'est l'hécatombe"

Des rues inondées aussi dans le nord de la France, comme à Saint-Pierre-Église, dans la Manche. Mauvaise surprise pour un habitant : il était en train de refaire sa toiture quand l’orage est arrivé. L’eau s’est infiltrée dans toutes les pièces de sa maison. "C’est l’hécatombe. Là, j’ai mis des seaux partout. On essaye de sécuriser et d’étancher pour éviter d’accentuer les dégâts", soupire-t-il, dans le reportage du 20H de TF1 en tête de cet article. 

Lire aussi

En France, les dégâts matériels restent minimes. Mais en Corrèze, dans un camping de Collonges-la-Rouge, un arbre est tombé sur la caravane d’un couple, faisant un blessé grave. Ce vacancier a assisté impuissant à la scène. "On essayait d’aider tant qu’on pouvait mais on ne pouvait pas faire grand-chose à part enlever des branches. On n’est pas pompiers", raconte-t-il. Ce mercredi soir, quatre départements du sud-est de la France restaient en alerte orange aux orages. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Julien Cressens

Tout
TF1 Info