"C'est une catastrophe" : l'inquiétude des ostréiculteurs du bassin d'Arcachon après les crues

par La rédaction de TF1 | Reportage : Yaël Chambon, Erwan Braem et Florian Gourdin
Publié le 3 avril 2024 à 10h33

Source : JT 20h Semaine

La Gironde est soumise aux risques de crues ces jours-ci.
Avant les fêtes de fin d'année, une situation similaire avait conduit les autorités à l'interdiction de la vente des huîtres du bassin d'Arcachon, par peur des contaminations.
Sur place, les ostréiculteurs s'inquiètent à nouveau.

Une odeur vient de la mare au fond du jardin d'Annick Bugeaud, habitante de Taussat (Gironde). Il s'agit des eaux usées qui débordent du réseau depuis quatre jours. Toilettes et douches sont aussi obstruées. Dans tout le quartier, il y a des débordements devant les maisons et même sur les pistes cyclables.

L'eau termine dans le bassin d'Arcachon, avec comme première conséquence un risque potentiel de pollution sur les huîtres. Au 1er de l'An, elles avaient été interdites à la vente pendant un mois. Aujourd'hui, tous les tests réalisés sont rassurants mais les ostréiculteurs préfèrent rester "ultra vigilants". Pour éviter de nouvelles contaminations, les huîtres doivent rester au moins dix jours dans les bassins d'eau claire avant d'être vendues, mais la confiance des consommateurs n'est toujours pas revenue. "On est à 50% minimum de vente en moins. J'avais un restaurant qui me prenait cinq paniers par semaine, c'est deux ou un maintenant. C'est une catastrophe", déplore Alain Poueydebasque, ostréiculteur. 

Toute une filière en danger, à cause d'un réseau d'eaux usées. Au total, 36 millions d'euros vont être investis pour le rénover. Et il y a urgence à quelques mois des vacances d'été. L'urbanisation autour du bassin d'Arcachon pourrait aussi expliquer la saturation du réseau. Sa population a augmenté de 30.000 habitants en dix ans.


La rédaction de TF1 | Reportage : Yaël Chambon, Erwan Braem et Florian Gourdin

Tout
TF1 Info