En Moselle, de nouvelles pluies sont annoncées après celles qui ont inondé plus de 200 communes le week-end dernier.
À Kédange-sur-Canner, des habitants qui commençaient à peine à nettoyer leurs maisons doivent à nouveau les protéger.

Tout le centre du village de Kédange-sur-Canner (Moselle) a été noyé sous les crues. Quatre jours après, le nettoyage continue. Cette voiture qu'on évacue appartient à Chantal, dont le garage a été inondé. "Moi, j'habite à Kédange depuis plus de 60 ans, je n'ai jamais vu ça, un mètre en l'espace d'une demi-heure, trois quarts d'heure", se désole-t-elle.

On s'est barricadés encore plus que la dernière fois.
Un habitant de Sierck-les-Bains (Moselle)

"Ça n'en finit pas, c'est lourd", lance dans la vidéo du 13H de TF1 en tête de cet article, la maire du village, Jennifer Haensler.  Malgré la fatigue, elle continue de coordonner les évacuations des déchets, en espérant aussi que les orages annoncés cette semaine resteront limités après un week-end de grande mobilisation. "Il y a entre 150 et 200 personnes qui sont venues donner un coup de main, entre samedi et dimanche, ainsi qu'hier. Mais aujourd'hui tout le monde a repris le boulot, c'est normal", déclare l'élue.

À Sierck-les-Bains, les habitants sont aussi partis travailler en prenant soin de barricader leurs portes de garage ou de maison, craignant de nouvelles pluies. "Ça a commencé à cinq heures du matin, maintenant ça se calme mais on est en surveillance complète, jour et nuit", indique un habitant. Personne ici ne veut revivre la journée de vendredi, avec un petit ruisseau transformé en torrent d'eau et de boue. Chez Philippe, il a traversé tout le rez-de-chaussée de sa maison avant d'emporter un mur de soutènement. "On s'est barricadés encore plus que la dernière fois", dit-il. Et pour cause. De nouvelles pluies sont attendues  dans l'après-midi avant une accalmie qui va faciliter les opérations de nettoyage.


La rédaction de TF1 | Reportage Vincent Dietsch, Christophe Hanesse

Tout
TF1 Info