Le 20h

Canicule et grêle dans le Var : des phénomènes extrêmes expliqués par des experts

TF1
Publié le 26 août 2021 à 11h20, mis à jour le 26 août 2021 à 11h37
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE - Avant les pluies diluviennes et les orages de grêle, le Var venait de subir des incendies dévastateurs et des températures record. Des phénomènes que des experts nous expliquent.

D'un extrême à l'autre. En quelques heures, l'équivalent de trois mois de pluie est tombé dans le Var mardi 24 août. Le département a également été touché par une avalanche de grêle en plein mois d'août. La semaine précédente, au même endroit, 7000 hectares de garrigue et de forêt  avaient été dévastées par les flammes. Le feu avait progressé très rapidement, profitant de températures très élevées dans la région. 

Des experts, interrogés dans le reportage en tête d'article,  nous aident à y voir plus clair. 

Comment expliquer ce phénomène ?

Le changement climatique est le premier responsable de cette météo extrême. De très fortes chaleurs, suivies de masses d'air froides ont provoqué ces violents orages. "Des pluies intenses qui tombent sur des sols secs ne peuvent pas être absorbées par les sols, mais ruissèlent. Ce qui a conduit à des inondations comme on a pu le voir", explique Christelle Robert, prévisionniste de Météo France.

Cet été est-il exceptionnel ?

Sur tout le pourtour méditerranéen, des records ont été battus avec des températures à plus de 40°C. "Sur 50 ans, on a relevé quatorze fois seulement des températures supérieures à 40°C, alors qu'entre 2010 et 2020, il n'y a qu'en 2014 qu'on n'a pas eu une température supérieure ou égale à 40°C", précise Évelyne Dhéliat spécialiste météo de TF1. Une météo extrême qui n'est pas près de s'arrêter. Le phénomène pourrait même s'aggraver dans les prochaines années.


TF1

Tout
TF1 Info