Canicule : la plage, un refuge à tout prix

Publié le 14 août 2021 à 20h17, mis à jour le 14 août 2021 à 22h07

Source : JT 20h WE

La chaleur fait les affaires de certains. Les vendeurs de bouteilles d'eau, de glace et des loueurs de parasols sont assaillis de demandes. Quant à la plage, c'est un refuge à tout prix.

Le lever du soleil, c'est l'heure la plus fraîche de la journée. Pourtant, sur la plage de Cannes à 7h du matin, il fait déjà 25 degrés. Pour éviter la chaleur caniculaire, les plus prudents ont opté pour une baignade matinale. "J'ai l'impression que ça va être très très chaud comme hier. Dès qu'on bouge un peu, on transpire, ça va très vite la chaleur-là", dit un homme.

En effet, à peine 3 heures plus tard, la plage se remplit et le thermomètre grimpe à 36 degrés. Pour ne pas griller sur le sable, à chacun sa technique. "Boire beaucoup et se baigner, c'est la seule solution, je pense", préconise une dame. "Parasol, des petites boissons fraiches, tranquille", dit une autre. Comme l'eau est à 25 degrés aujourd'hui, beaucoup préfèrent le trempage au bronzage.

Ce coup de chaud fait les bonnes affaires des commerçants. La file d'attente est ininterrompue devant le marchand de glaces et boisson fraîche. Sur la plage privée "Plage Goéland" à Cannes, c'est carton plein. Compter 70 € pour deux transats et un parasol, ils sont tous réservés. "Au niveau des clients, ils demandent beaucoup de parasols et grosse consommation d'eau", explique un responsable, Daniel.

À 16h, le mercure reste bloqué à 36 degrés. Les risques de déshydratation et d'insolation sont élevés. L'alerte canicule est maintenue jusqu'à lundi matin sur la Côte d'Azur.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info