Vague de chaleur : lorsque la température de la mer Méditerranée atteint les 28 degrés

Léa Tintillier | Reportage Matthieu Desmoulins, Camille Souhaut
Publié le 23 juillet 2022 à 13h10, mis à jour le 23 juillet 2022 à 18h49

Source : JT 13h WE

La mer Méditerranée frôle les 30 degrés en ce moment.
Si cela est plaisant pour les baigneurs, ça l'est beaucoup moins pour les espèces sous-marines.

Dès huit heures ce samedi matin, quelques dizaines de vacanciers sont venus profiter, à la fraîche, de l'eau chaude de la Méditerranée. À cette heure, l'air et l'eau sont quasiment à la même température. "C'est vrai qu'on n'a pas du tout de difficultés pour rentrer dans l'eau. Pas de problème, aucun", affirme une femme. "On y rentre sans appréhension, sans sentiment d'être congelé", poursuit un retraité. 

Des températures dignes d'une piscine chauffée. À 10h30, le verdict des sauveteurs tombe. "L'eau est à 28 degrés. Cette saison, c'est le plus haut qu'on ait enregistré. Habituellement, ça tourne entre 25 et 26 mais là, c'est vraiment exceptionnel", lance l'un d'entre eux. Un record de saison lié bien sûr à la canicule, mais aussi à l'absence de mistral. 

Des plantes qui risquent de dépérir

Si la température est agréable en surface, sous l'eau, les conséquences se ressentent déjà. Avec ces fortes températures, les plantes marines comme les posidonies, surnommées "le poumon de la Méditerranée" risque de dépérir. Claire Swoboda, directrice d'école de plongée, le constate chaque jour avec inquiétude. "La posidonie est déjà comme si on était fin août, début septembre. Il y a déjà énormément de micro-organismes qui se sont développés dessus. On a l'impression un petit peu que la mer est en train d'étouffer", explique-t-elle.

Un phénomène qui ne devrait pas s'arranger tout de suite. Car les prévisionnistes n'anticipent pas de baisse de la température de l'eau avant au moins la fin de la semaine prochaine.


Léa Tintillier | Reportage Matthieu Desmoulins, Camille Souhaut

Tout
TF1 Info