Dans ses bulletins météo, Evelyne Dhéliat met régulièrement en lumière les événements climatiques extrêmes.
Un record a cette fois-ci retenu son attention : le nombre anormalement élevé d'impacts de foudre enregistré en France en début de semaine.

Record de chaleur, record de pluie... Avec sa vraie-fausse météo pour 2050, devenue réalité avec trente ans d'avance, Evelyne Dhéliat a mis en évidence de manière frappante l'impact du réchauffement sur notre climat. La cheffe du service météo de TF1 continue de délivrer des messages d'alerte au travers d'une nouvelle pastille, apparue à l'automne sur TF1, dans son bulletin qui précède le JT de 20h. 

"9500 impacts de foudre"

Intitulé "Notre Planète", cet encart permet de faire de la pédagogie autour du changement climatique au sein du bulletin météo du jour, mais aussi de préconiser "Les bons gestes" en matière de protection du climat.

"En France, on vit des phénomènes de plus en plus récurrents", attaque ainsi Evelyne Dhéliat dans son bulletin du mardi 14 mars, à retrouver dans la vidéo en tête de cet article, insistant sur les températures incroyablement douces pour une mi-mars. Le mercure est en effet monté à 26 degrés à Grenoble ce lundi, un record à cette période de l’année. Une situation propice aux orages, mais dont la violence est là-aussi inédite à cette période de l'année. "9500 impacts de foudre enregistrés hier. C'est un chiffre normal... pour un mois de mai et non pour un mois de mars", précise-t-elle. 

En effet, l'activité orageuse s'accentue en temps normal à partir du mois d'avril, et surtout du mois de mai, où les premières dégradations orageuses généralisées et parfois virulentes sont observées. 


V. F

Tout
TF1 Info