Sur des dizaines de kilomètres, la tempête Pierrick a provoqué des vagues très impressionnantes, semblables à des murs d'écumes.
De Saint-Malo à Étretat, les équipes de TF1 ont compilé des images saisissantes de ce spectacle unique.

La tempête Pierrick, qui a touché l'ouest et le nord de la France lundi et mardi a provoqué des vents violents qui ont agité les eaux. Sur des dizaines de kilomètres, des murs d'écumes ont déferlé sur le littoral, offrant un spectacle saisissant, dont les équipes de TF1 vous livrent un aperçu dans le reportage en tête de cet article.

Au bord des falaises d'Étretat, rien ne semble pouvoir l'arrêter : la mer déborde, sur la plage, sur le front de mer, toujours plus loin. Une marée si puissante qu'elle soulève les galets et les projette contre les vitres d'une terrasse pour certains. La municipalité a interdit l'accès au front de mer.

À Saint-Malo, à chaque vague, la mer semble engloutir les maisons et s'engouffre un peu plus loin dans la ville. La police appelle à s'éloigner du bord de mer, car c'est trop dangereux.

Dans le Finistère, les bateaux du port du Conquet disparaissent sous la houle de la grande marée, avec un coefficient de 105. C’est le même déferlement à Wimereux, le long de la côte d'Opale. Ses rouleaux s'écrasent contre la digue, encore des rafales à 80 km/heure cet après-midi du 9 avril. Plus au nord, depuis un hélicoptère de la Marine nationale, on observe une mer démontée, encore ce soir, au large de Boulogne-sur-Mer. Le vent devrait tomber dans les prochaines heures.


La rédaction de TF1 Reportage - Florence de Juvigny

Tout
TF1 Info