Cette Saint-Sylvestre est parmi les plus douces de l'histoire.
Partout, en France, il faisait 8 °C de plus que les normales de saison.
Ce 31 décembre a eu des airs printaniers, presque estivaux.

Les lunettes de soleil sont de sortie au bord de l'eau, à Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes), en ce dernier jour de l'année. Le thermomètre affichait 18 °C. Mais pour les vacanciers, sur la Côte d'Azur, l'hiver avait un goût... d'été. Alors, chacun a sa technique pour se mettre à l'eau. "Il ne faut pas réfléchir. Il faut tout simplement y aller. La mer est accueillante", dit un homme.

Pour ceux qui travaillent, il est impossible de plonger. "J'ai envie d'enlever la chemise. Si je pouvais servir en short, torse nu, je le ferais. Malheureusement, on n'a pas le droit. En ces temps merveilleux, les gens sont ravis. Nous sommes au printemps, presque en été", lance un serveur.

Un 31 décembre, version été, la vente de vêtements d'hiver devient compliquée. Et s'il y a bien un produit qui s'est vendu toute l'année, c'est la glace. "C'est une année record par rapport à la chaleur, par rapport au climat qu'on a habituellement, les gens demandent beaucoup de glaces ainsi que des granités", indique Sandrine Minguet, responsable d'un kiosque de plage. 

Une dernière carte de vœux s'écrit devant la mer. À partir du Nouvel An, beaucoup profiteront à nouveau de l'eau. Pour cette fois-ci, leur premier bain de l'année.


TF1 | Reportage Patrice Roubaud, Audrey Lalli

Tout
TF1 Info