Le 20h

Inondations : les pompiers au secours des habitants dans le Lot-et-Garonne

La rédaction de LCI
Publié le 3 février 2021 à 19h59, mis à jour le 4 février 2021 à 5h29
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le département du Lot-et-Garonne a été placé en vigilance rouge crue et inondations par Météo France. Dans certaines communes, le niveau de l'eau pourrait dépasser la cote de la dernière grande crue il y a 40 ans. La priorité est d'évacuer les habitants ce soir.

À Couthures-sur-Garonne, les champs sont devenus d'immenses lac en l'espace de quelques heures. Ici le bateau est le seul moyen pour les pompiers d’accéder aux maisons isolées par la crue de la Garonne. Le Lot-et-Garonne est le département qui inquiète le plus les sauveteurs ce soir. Entre Saint-Léger et Tonneins, toutes les maisons été évacuées... ou presque.

Un cauchemar

Béatrice, sinistrée avec ses parents

Trois personnes sont encore dans une maison, un couple et sa fille. Pour eux, la nuit a été "un cauchemar, surtout pour mes parents parce qu'il n'ont fait que se lever, ils n'ont pas pu dormir", témoigne devant notre caméra Béatrice, 14 ans. L'adolescente, bloquée avec son père et sa mère dans leur maison, n'a pas pu regagner les bancs de l'école. 

Après beaucoup de mal à progresser jusqu'à la maison, les pompiers ont finalement pu porter secours aux trois membres de la famille. Évacués par une échelle, ils ont pu quitter leur logement avec quelques affaires. 

Une crue un peu plus importante que d'habitude

Sylvain Lamotte, sapeur pompier SDIS 47

Après quelques minutes de navigation, retour sur la terre ferme pour cette famille. Pas le temps de souffler pour les secours qui doivent se rendre dans une habitation dont le propriétaire n'a plus donné signes de vie depuis quelques jours. 

"On est sur une crue un peu plus importante que d'habitude avec des gens qui ne sont pas forcément préparés à la montée des eaux", explique le sergent Sylvain Lamotte, sapeur pompier SDIS 47.

Arrivés sur place, les pompiers sont accueillis par un homme qui s'est réfugié au premier étage de sa maison. Son rez-de-chaussée, lui, est inondé. Il dispose toutefois de l'électricité et a de quoi manger pour les jours qui viennent, une situation qui le motive à rester chez lui le temps de la décrue. "Je suis bien portant et pas malade, je ne vois pas pourquoi je quitterai les lieux. Quand on est habitué on n'a pas peur", confie l'habitant.

Le département toujours en vigilance rouge

"Ils savent subvenir à leurs besoins, ils ont de l'alimentation pour une semaine, ils arrivent à avoir des groupes électrogènes pour certains et donc du coup obtenir un peu de chauffage et un peu d'électricité", relate le sergent Coralie Mathieu

Lire aussi

Dans le secteur de Marmande, de nombreuses routes restent fermées et la décrue n'est pas encore d'actualité. Selon nos dernières informations, le département du Lot-et-Garonne devrait rester en vigilance rouge crues dans les heures qui viennent.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info