Plusieurs départements ont subi d'importants dégâts après les orages de ce dimanche.
Par endroits, il est tombé 50 mm d'eau en quelques minutes seulement.
Des rues, des maisons et une école ont été inondées dans la Marne, l'Eure et la Mayenne.

A la pelle, le travail semble interminable. C'est donc un tracteur qui a été dépêché dans la cour d'une école de Bais en Mayenne pour retirer la boue, qui s'est infiltrée jusque dans les classes après les violents orages qui ont éclaté dimanche en fin de journée sur une partie du territoire. Face à l'ampleur des dégâts, l'établissement a dû rester fermer ce lundi. 

"Notre école a 30 ans. C'est la première fois donc qu'on a cette catastrophe. C'est une chance qu'aucun enfant, aucune personne n'était présent dans le bâtiment", raconte dans le reportage en tête de cet article Sylvaine Gautun, adjointe aux affaires scolaires de la mairie de Bais (Mayenne). Et pour cause : l'eau est montée très vite dimanche et une heure seulement, la cour de récréation était transformée en un bassin géant.

Dans l'Eure, la pluie et la boue ont abîmé ce que des habitants entreposaient dans leurs caves, à commencer par de l'électroménager. Dans celle de Françoise Prevost, le niveau de l'eau a atteint 1m40. Les pompiers y ont installé une pompe ainsi que dans les autres habitations de la rue afin d'extraire l'eau le plus vite possible.

Dans l'Aisne, à Trélou-sur-Marne, le torrent était si fort dimanche que certaines routes n'ont pas tenu. Cyril a tout perdu.  L'eau s'est infiltrée dans tout le rez-de-chaussée de sa maison.  "La cave, les deux caves, on n'a plus rien du tout...", l'entend-on décrire au téléphone. "C'est une vie, c'est notre vie notre maison. On a travaillé pour tout avoir, ce qu'on a là. On n'a plus rien". Dans cette commune, près de 80 mm d'eau sont tombés, l'équivalent d'un mois de précipitation.


La rédaction de TF1 Reportage - Jeanne Quancard, Martin Bornet, Kevin Gaignoux

Tout
TF1 Info