C'est un week-end particulièrement pluvieux qui s'annonce ce samedi matin. Le sud du pays se prépare à de fortes intempéries et quatre départements sont placés en vigilance orange.

Cela ressemble à une rivière, mais il y a quelques heures, c'était un parking. En une nuit, il est tombé l'équivalent de deux mois de pluie à Alès (Gard). Le Gardon est entré en crue. La rivière est désormais sous haute surveillance.

Depuis la nuit de vendredi, l'ingénieur hydraulique Vincent Ravel effectue des rondes régulières. Pour l'instant, pas d'évacuation prévue et la situation devrait se stabiliser. Dans le centre-ville, les agents travaillent sans relâche pour déboucher les avaloirs. Sans eux, les ruissellements se multiplieraient.

A 20 km de là, dans la commune de Saint-Jean-de-Valériscle, la salle des fêtes a été ouverte pour accueillir les habitants. "On a ramené nos duvets. Tout le reste ça a été fourni par la mairie", explique l'un d'entre eux. Deux familles sont arrivées vendredi soir à cause d'infiltration d'eau dans leur toit. D'autres lits ont été également prévus par la mairie. L'épisode cévenol se poursuivra tout le week-end. Dans le Gard, la préfecture appelle à la plus grande vigilance.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info