Violents orages et énormes grêlons... un début d'été marqué par les intempéries

Intempéries : les assureurs sont débordés, les indemnisations vont attendre

Publié le 24 juin 2022 à 20h06, mis à jour le 24 juin 2022 à 22h25
JT Perso

Source : JT 20h WE

Cela fait plusieurs semaines que les orages provoquent des dégâts. Une facture qui dépasse déjà largement le milliard d'euros. Les compagnies d'assurance ont déjà assoupli leur procédure pour répondre à la demande.

Trois semaines d'intempéries ont chamboulé son quotidien. Il ne quittait que très rarement son bureau, désormais cet assureur parcourt le département dans tous les sens. "Depuis la catastrophe du 4 juin, je fais en moyenne 200 kilomètres par jour", s'exprime Richard Rimbert, agent général d'assurance à AXA Banque dans l’Allier. Il est sur le terrain pour constater les dégâts.

Ici, une toiture éventrée. Presque trois semaines déjà qu'il attend une expertise, mais les premiers devis sont prêts. "On tourne près de plusieurs dizaines de milliers d'euros, voire 30 000 à 40 000 euros. Mais rien ne peut être fait tant que l'expert ne donne pas son aval", lance Arthur Vernier, sinistré dans l’Allier. Une évaluation qui peut prendre plusieurs mois.

Mais il y a beaucoup de dossiers d'un seul coup, alors cet assureur a étendu le délai pour déclarer son sinistre, au-delà des cinq jours habituels. Chez cet autre assureur aussi, les appels affluent. Jusqu'à 25 000 pour la seule journée de mardi. Plus de détails dans le reportage en tête de cet article.

T F1 | Reportage F. De Juvigny, N. Chiesa, M. Giraud


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info