VIDÉO - "J'étais dans un cauchemar" : recensement des dégâts dans l'est après les orages

par La rédaction de TF1info | Reportage Victoria David, Henri Dreyfus, Thomas Herreman
Publié le 13 juillet 2023 à 8h38

Source : JT 20h Semaine

L'heure est au recensement des dégâts après le passage des orages dans l'est de la France ce mardi.
La grêle a fait des ravages sur les toits, les vérandas et les champs de mirabelles.
Des milliers de foyers ont été privés d'électricité.

Une puissance qui a surpris tout le monde. Mardi soir, le maire de Meursanges (Côte-d'Or) filme la scène chez lui, dans le reportage en tête d'article. En seulement 5 minutes, la grêle a endommagé 70 maisons du village. Dans le Haut-Rhin, aussi, c'est allé très vite. D'après les pompiers, une tornade a traversé la commune de Pfetterhouse. Un habitant est encore choqué. Le toit de sa grange n'a pas résisté. "J'ai l'impression que j'étais dans un cauchemar. Quand j'ai vu ça, c'était difficile", déplore-t-il devant la caméra de TF1.

Des grêlons de la taille d'une balle de tennis

À Sierentz, les 355 passagers d'un TGV à destination de Zurich ont dû patienter plus de cinq heures cette nuit. Leur train s'est retrouvé bloqué par la chute d'un arbre. La plupart ont été accueillis dans un gymnase. Au réveil, ils racontent une nuit éprouvante.

Les orages ont aussi frappé les villes de Lyon et de Dijon, où le toit d'un supermarché s'est effondré sans faire de blessés. Dans l'Allier, des grêlons gros comme des balles de tennis sont tombés du ciel. Les agriculteurs n'ont pas été épargnés. 

Dans l'Est, des parcelles de maïs et des vergers ont été endommagées par des orages. Au total, près de 40.000 impacts de foudre ont été recensés en 24 heures. Du jamais-vu depuis le début de l'année.


La rédaction de TF1info | Reportage Victoria David, Henri Dreyfus, Thomas Herreman

Tout
TF1 Info