Des orages d'une intensité exceptionnelle et une tornade ont surpris une partie de la France ces derniers jours.
Comment ces phénomènes se forment-ils ? Seront-ils à l'avenir plus fréquents, voire plus violents, avec les effets du réchauffement climatique ?

Ces tornades sont-elles exceptionnelles ? Pas vraiment. Selon l'observatoire Keraunos, treize tornades ont été recensées de janvier à juillet, c'est à peu près dans la moyenne. C'est surtout bien loin de 2014, année record, même si l'on estime que les tornades ne sont pas toutes répertoriées. Elles prennent naissance dans des orages intenses. Alors ces orages deviennent-ils plus violents ? Oui, au moins au niveau des précipitations, nous répond Météo-France.

Un effet du réchauffement des océans

Les mers et les océans se réchauffent, provoquant davantage d'évaporation, les températures augmentent également et donc, la quantité de vapeur d'eau s'accentue. C'est ça qui provoque des pluies plus abondantes quand les nuages se déchargent. Dans certains cas, elles peuvent avoir des répercussions graves, comme des inondations à proximité des cours d'eau par exemple.

Provoquent-elles plus d'intempéries en septembre ? Rien ne le montre véritablement, selon les spécialistes. Même si la journée d'hier fut le 17 septembre le plus orageux depuis la création des relevés quotidiens en 1997. En matière d'orages, depuis trois ans, il y a toujours une journée record au mois de septembre.


La rédaction de TF1info | Reportage Sylvain Millanvoye, Stéphanie Mourava-Gouillon, Emmanuel Bliard

Tout
TF1 Info