Au cœur des régions

La France a vécu sa nuit d’avril la plus froide depuis 1947

TF1 | Reportage G. Frixon, C. Olive
Publié le 4 avril 2022 à 12h59, mis à jour le 4 avril 2022 à 15h51
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

On a connu de très fortes gelées dimanche soir.
Les températures n’étaient jamais tombées aussi bas pour une nuit d’avril depuis 1947.

En attendant que le soleil montre enfin le bout de son nez, celui des habitants était bien rosi par le froid. Même si à Gelles (Puy-de-Dôme), ils ne sont pas du genre à se laisser impressionner. Il fait -4 °C à neuf heures du matin, mais comme dirait un habitant, "il y a eu pire, il y aura mieux".

Alors, heureusement, une grande majorité du réseau routier a été épargnée par le verglas ce lundi matin. Un soulagement bienvenu pour certains. Marius, lui, habite ici depuis plus d’un demi-siècle. Et cette année, il n’est pas prêt de l’oublier. "On en a connu d’autres mais, comme cette année, jamais", confie-t-il.

Une fois le soleil sorti, les ouvriers d’un chantier ont retrouvé de l’entrain. Et ce, malgré les gros gants qui limitaient leur agilité. "On a perdu 25°C en une semaine, donc là, ça pique un peu, mais sinon, en général, on s’habitue", affirme l'un des agents sur place. Si le temps devrait redevenir nuageux, les températures vont enfin progressivement remonter tout au long de la semaine.


TF1 | Reportage G. Frixon, C. Olive

Tout
TF1 Info