Au cœur des régions

Le Nord éprouvé par trois jours de tempête

TF1 | Reportage S. Chevallereau, J. Garro, B. Rey
Publié le 21 février 2022 à 12h59, mis à jour le 22 février 2022 à 19h03
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

La tempête a balayé une grande partie du Nord. Une région qui a déjà été touchée par Eunice, qui a laissé des dégâts importants. Avant les réparations, l'heure est à la sécurisation.

Le toit de la salle de sport de Bassée, dans le Nord, n'a pas résisté à la violence de la tempête. L'urgence, ce lundi matin, c'est d'éviter que la situation ne s'aggrave. Toute la région des Hauts-de-France a été secouée ces trois derniers jours à l'image de Dunkerque. Le vent a soufflé jusqu'à 171 km/h sur le cap Gris-Nez, dans le Pas-de-Calais, 135 km/h à Bernaville, dans la Somme, ou encore 128 km/h dans la commune de Steenvoorde, dans le Nord.

Des arbres couchés sur la voie ferrée ce lundi matin à Cambrai. Cela a empêché la circulation des trains. Les dégâts s'accumulent dans tout le département. Une habitante a découvert sa clôture couchée.

Dans le village, le temps s'est arrêté. L'horloge de l'église est bloquée à 14h57 depuis vendredi, lorsque le courant a été coupé par la tempête. L'épisode tempétueux est désormais terminé. Mais les dégâts sur le réseau électrique sont colossaux. Un poteau en béton est tombé au sol. Environ 16.000 foyers restent privés d'électricité dans les Hauts-de-France.


TF1 | Reportage S. Chevallereau, J. Garro, B. Rey

Tout
TF1 Info