Le Pas-de-Calais placé en vigilance orange "pluie-inondation" : les habitants dans la crainte de nouvelles inondations

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Marion Fiat, Vincent Lamhaut, Gauthier Delobette et Bora Agirbass
Publié le 7 février 2024 à 11h00

Source : JT 20h Semaine

Déjà affecté par plusieurs épisodes d'inondations depuis le mois de novembre, le Pas-de-Calais a été placé en vigilance orange "pluie-inondations" mercredi, en raison d'intempéries qui viennent s'abattre sur des sols déjà saturés.
À Arques, les habitants se préparent à une nouvelle montée des eaux.

Déjà affecté par plusieurs épisodes d'inondations depuis le mois de novembre, le Pas-de-Calais a été placé en vigilance orange "pluie-inondations" mercredi, en raison d'intempéries qui viennent s'abattre sur des sols déjà saturés. Ce niveau de vigilance, effectif depuis 10h, doit s'achever à 16h, mais de nouvelles pluies sont attendues jeudi, qui pourraient nécessiter un nouveau passage en orange, prévient Météo France.

"On se demande jusqu'où l'eau va encore monter"

"Le caractère persistant de cet épisode pluvieux d'intensité habituelle pour la saison est lié à la répétition sur plusieurs jours de précipitations conséquentes, sur des sols déjà saturés", explique un météorologiste. Le département a été touché par plusieurs semaines de crues éprouvantes : des pluies inédites sont tombées en novembre, près de trois fois la normale, entraînant trois semaines de crues, puis de nouvelles inondations en janvier lorsqu'il s'est remis à pleuvoir. Dans tout le Pas-de-Calais, quelque 6500 habitations ont été sinistrées en novembre et 2800 en janvier, a indiqué la préfecture. Près de 300 demandes de relogement temporaire ont été déposées. Les cumuls de pluie attendus mercredi devraient être compris entre 20 et 30 mm, mais pourront atteindre jusqu'à 50 mm par endroits.

Camille, une habitante d'Arques sollicitée dans la vidéo ci-dessus, vient tout juste d'apprendre que l'alerte orange allait être déclenchée. Aussitôt, elle veut vérifier si tout est prêt dans sa maison pour empêcher l'eau de rentrer, ayant déjà été inondée à deux reprises. "On se demande jusqu'où l'eau va encore monter et ce qu'on devra revivre si on aura encore à quitter une nouvelle fois le logement", dit-elle dans le sujet en tête de cet article.

En novembre et début janvier, la ville de Arques a été inondée trois fois. Il y a eu jusqu'à 1,60 mètre d'eau dans les rues et 400 maisons ont été touchées. À chaque crue, le maire, Benoît Roussel, est sur ses gardes. "On vérifie les informations, on regarde aussi Vigicrues et ses annonces. Puis, on passe quelques appels pour vérifier qu'on a tout ce qu'il nous faut", explique-t-il.

Son inquiétude est partagée par tous les habitants. Stéphanie, une autre habitante, garde sa pompe à eau branchée constamment. Les précipitations devraient arriver cette nuit et s'intensifier demain 7 février, et la nuit prochaine. Les cumuls pourraient atteindre 50 millimètres à certains endroits.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Marion Fiat, Vincent Lamhaut, Gauthier Delobette et Bora Agirbass

Tout
TF1 Info