La Gironde ravagée par des incendies

Les feux de forêt se multiplient un peu partout en France

Léa Prati | Reportage N. Robertson - M. Fiat - C. Yzerman - M. Stiti
Publié le 16 juillet 2022 à 23h18
JT Perso

Source : JT 20h WE

D'importants feux de forêts touchent le Sud de la France depuis le début de l'été.
Mais plusieurs départements au nord du pays ont dû faire face à des incendies.
Pour y faire face, les pompiers ont mis en place de nouveaux dispositifs.

Depuis le début de l'été, le Sud est particulièrement touché par les incendies. Parmi eux, deux importants feux de forêts se sont déclenchés, le mardi 12 juillet, à Landiras et à La Teste-de-Buche, en Gironde. Ils ont déjà détruits plus de 10.000 hectares. Plus à l'est, du côté de Graveson, une petite commune située proche d'Avignon, un autre feu a calciné 1205 hectares de surface boisée. 

Mais avec l'extrême sécheresse généralisée des sols, d'autres départements au nord de l'Hexagone se retrouvent en proie aux flammes. Certains se sont même déclenchés en Bretagne et dans le Nord-Pas-de-Calais. Dans ce dernier, des dizaines d'hectares d'épis de blé ont péri, calcinés par un incendie d'origine accidentelle survenu jeudi soir. Depuis le début de l'été, 213 départs de feu ont été enregistrés dans le département. 

"On s'est rendu compte depuis ces quatre dernières années que le risque de feux d'espaces naturels était en augmentation très nette. Avant, nous n'étions pas concernés, nous avions en effet des départs de feux mais qui étaient relativement restreints", explique Magali Moynier, conseillère technique des feux d'espaces naturels - Sdis 62. Forte chaleur, manque d'eau, végétation très sèche... D'après les pompiers du Pas-de-Calais, le nombre de feux a augmenté de 20% en l'espace de 5 ans.

De nouveaux dispositifs mis en place pour accroître la vigilance

Ce département n'est pas le seul concerné. Près de Rennes, 25 hectares de végétation ont été réduites en cendres. Même constat dans la Mayenne. Quelques semaines plus tôt, un incendie s'était aussi déclaré dans la forêt de Fontainebleau, non loin de la capitale.

Conscient du danger, les pompiers peuvent compter sur un nouveau dispositif. Seize pilonnes de 25 mètres de haut équipés de caméras quadrillent l'ensemble du territoire. Dès qu'un point chaud est détecté, le système alerte un opérateur disponible 24h/24 et 7j/7. "On gagne un temps très précieux grâce à une alerte précoce, par une localisation. On peut gagner facilement dix minutes à une demi-heure. Si on voit vraiment que le feu est intense, on peut engager plus de moyens et attaquer le feu fortement et dès son commencement", précise Christophe Burbaud, chef de corps - Sdis 72, à TF1 dans la vidéo en tête de cet article. En un an d'exercice, le dispositif a permis d'éviter une trentaine d'incendies.

Lire aussi

Partout en France, les autorités sont en alerte. En Charente-Maritime, un arrêté vient d'être pris : il est désormais interdit de fumer à moins de 200 mètres d'une zone boisée. Du côté du Lot-et-Garonne, les déplacements en forêt sont désormais strictement encadrés.


Léa Prati | Reportage N. Robertson - M. Fiat - C. Yzerman - M. Stiti

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info