Les températures sont bien fraîches pour un 1ᵉʳ août dans la moitié nord du pays.
À en croire certains signes, on pourrait même s'imaginer en plein mois d'octobre.
Reportage à Coudekerque (Nord), où locaux et vacanciers font grise mine.

On a beau scruter, il manque quelque chose au décor estival. À Coudekerque (Nord), on cherche des gens en maillot de bain : "C'est raté là, il faudra bien chercher.", lance une passante. Ce n'est pas étonnant, car il fait 19°C seulement ce mardi matin. Avec ce vent, il faut être courageux pour faire des châteaux de sable.

Des rafales jusqu'à 100 km/h attendus

Les manteaux et les cirés sont donc de sortie. Les clients de ce marché préfèrent plutôt préparer des plats chauds. "On vend deux fois moins de salades que les autres années par rapport à d'habitude. Même les tomates, on a du mal un peu à les vendre", témoigne un vendeur dans la vidéo en tête de cet article.

C'est facile à comprendre. En plus du froid, il pleut quasiment tous les jours cette semaine. Ces amis doivent trouver des occupations à l'abri : "On n'a pas le moral quoi. Il y a toujours ce temps gris". Et ça ne va pas s'arranger, car on s'attend à un pic de fraîcheur en fin de semaine, avec des températures à cinq degrés en dessous des normales de saison. Et demain, une tempête devrait frapper les côtes, avec des vents pouvant atteindre 100 km/h.


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Thierry Chartier, Vincent Lamhaut

Tout
TF1 Info