Orages : Météo-France lève la vigilance orange

Publié le 13 mars 2023 à 6h34, mis à jour le 14 mars 2023 à 6h53

Source : TF1 Info

Météo-France a mis fin à l'alerte aux orages qui avait concerné jusqu'à 28 départements.
L'institut météorologique évoque un évènement "très inhabituel pour la saison".

Météo-France a levé la vigilance orange aux orages en fin de soirée, alors que l'alerte avait concerné jusqu'à 28 départemens. "Cet événement très inhabituel pour la saison, nécessite une vigilance particulière compte-tenu du risque de phénomènes intenses associés", avait expliqué l'institut météorologique.

Ce live est à présent terminé. 

2 DÉPARTEMENTS EN ALERTE


Seules la Savoie et la Haute-Savoie sont maintenues en vigilance orange par Météo France en cette fin de soirée.

7 DÉPARTEMENTS EN ALERTE


Météo-France réduit sa vigilance après le passage d'une importante vague orageuse. Restent concernés les départements de l'Ain (01), du Doubs (25), du Jura (39), du Haut-Rhin (68), de la Savoie (73), de la Haute-Savoie (74) et du Territoire de Belfort (90).

RECORD D'ORAGES EN VUE ?


Selon l'observatoire Keraunos, ce lundi pourrait être "la journée de mars la plus orageuse depuis 2009", date du début de ses relevés.

EXPLICATIONS


28 départements sont placés en vigilance orange aux orages, ce lundi 13 mars. Cette situation est très inhabituelle pour la saison, selon Météo-France. Elle serait liée, entre autres, aux températures relevées, particulièrement douces pour un mois de mars.

EXPLICATIONS

RÉCAP'


28 départements sont désormais en vigilance orange aux orages.


Les départements concernés sont : le Haut-Rhin, les Vosges, la Haute-Marne, le Territoire de Belfort, la Haute-Saône, la Côte-d'Or, le Doubs, le Jura, la Nièvre, la Saône-et-Loire, l'Allier, la Puy-de-Dôme, la Loire, la Corrèze, le Cantal, le Lot, l'Aveyron, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Garonne l'Ariège, la Moselle, le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, le Rhône, l'Ain, la Savoie et la Haute-Savoie.

7 NOUVEAUX DÉPARTEMENTS


Météo-France vient de placer 7 nouveaux départements en alerte orange aux orages. 


Il s'agit de : la Moselle, le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, le Rhône, l'Ain, la Savoie et la Haute-Savoie.

Les départements concernés sont : le Haut-Rhin, les Vosges, la Haute-Marne, le Territoire de Belfort, la Haute-Saône, la Côte-d'Or, le Doubs, le Jura, la Nièvre, la Saône-et-Loire, l'Allier, la Puy-de-Dôme, la Loire, la Corrèze, le Cantal, le Lot, l'Aveyron, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Garonne et l'Ariège. Les nouveaux départements sont : la Moselle, le Bas-Rhin, la Meurthe-et-Moselle, le Rhône, l'Ain, la Savoie et la Haute-Savoie.

De la Bretagne et Pays de Loire jusqu'aux Hauts-de- France, dès le matin le vent de sud-ouest sera assez fort, avec des rafales jusqu'à 60 à 80 km/h dans les terres, 70 à 90 km/h près des côtes.  Le temps d'abord couvert et faiblement pluvieux fera place en matinée à un ciel plus variable avec des averses. Des giboulées plus fréquentes sur la péninsule bretonne, le Cotentin et les bords de Manche s'accompagneront parfois d'orages l'après-midi. En soirée, le vent se renforcera encore sur la Bretagne et le Cotentin. 

Plus au sud, sur le Languedoc-Roussillon ainsi que le littoral de PACA et de la Corse, des nuages bas s'installeront, portés par un vent de Sud à Sud-Est qui se renforcera au fil des heures des côtes de Provence à la vallée du Rhône avec des rafales à 60 à 70 km/h. Ailleurs, la matinée sera plutôt calme et clémente dans l'ensemble. A noter le vent de secteur Sud qui se renforcera jusqu'à 70 à 90 km/h sur la chaîne pyrénéenne. 

"À partir du milieu d'après-midi, des orages forts vont éclater du Sud-Ouest au Massif central et à la Bourgogne, se décalant assez rapidement vers l'Est en fin d'après-midi et soirée. Ils sont accompagnés de violentes rafales de vent pouvant dépasser localement les 90 à 100 km/h, et par endroits de chute de grêle. Les pluies associées sont temporairement soutenues, pouvant donner en peu de temps 20 à 30 mm de cumul. Ces orages s'évacuent vers l'Est en début de nuit", explique Météo-France.


Antoine LLORCA

Tout
TF1 Info