Le 13H

Météo-France change ses "normales de saison" : Évelyne Dhéliat vous explique

Évelyne Dhéliat
Publié le 28 juin 2022 à 15h40
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Météo-France met ce mardi à jour ses normales saisonnières.
Évelyne Dhéliat est intervenue sur le plateau du 13H de TF1 pour expliquer cette petite révolution.

Désormais, quand vous entendrez le présentateur de votre bulletin météo faire référence aux moyennes de saison, celles-ci ne seront plus les mêmes qu'au cours des dix dernières années. Ce mardi en effet, Météo-France met à jour ses calculs des normales climatiques, ces produits statistiques qui servent de référence pour analyser au quotidien les aléas du temps. Jusqu'ici, les différents événements climatiques étaient comparés par rapport à des moyennes établies sur la période 1981-2010. Ils le seront à présent sur les valeurs relevées de 1991 à 2020. Une petite révolution qu'Évelyne Dhéliat explique, sur le plateau du 13H de Marie-Sophie Lacarrau, dans la vidéo en tête de cet article.

Comment ça marche ? "Pour calculer la température moyenne annuelle, Météo France calcule la moyenne des températures sur une période de 30 ans, résume la cheffe du service météo de TF1 et LCI. Et tous les dix ans, on remet les compteurs à zéro pour recalculer cette température moyenne annuelle par rapport aux 30 dernières années".

Lire aussi

Cette mise à jour dessine, sans surprise, une France qui se réchauffe. Selon les données de Météo-France ainsi, sur les 30 années allant des années 1960 à 1990, la température moyenne annuelle était de 11,82°. Ces trente dernières années, elle passée à presque treize degrés, 12,97° pour être précis. "Cela veut dire qu'en 60 ans, la température moyenne annuelle a augmenté de plus d'un degré", souligne Évelyne Dhéliat.

"Le réchauffement climatique est bien là"

La spécialiste prend l'exemple de la ville de Lyon, avec d'autres références. Là, pour les données allant des années 1980 à 2010, on avait en moyenne 24 jours par an où les températures étaient égales ou supérieures à 30 degrés. Pour ces 30 dernières années, on est passé à 31 jours, donc 7 jours de plus.

Capture TF1
Capture TF1

Pour le gel, c'est l'inverse pour les mêmes périodes dans la même ville. Lyon enregistrait en moyenne 52 jours de gel par an de 1980 à 2010. Et pour ces 30 dernières années, 10 jours de moins : on est passé à 42 jours de gel. "Le réchauffement climatique est bien là", conclut Évelyne Dhéliat.


Évelyne Dhéliat

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info