Météo

Météo : pourquoi ce nouvel épisode de temps anormalement chaud ?

M.D. | Reportage TF1 Jean-Marie Bagayoko Marine Chaize
Publié le 17 octobre 2022 à 12h21
JT Perso

Source : JT 20h WE

Des températures quasi estivales sont attendues cette semaine en France.
Pourquoi la chaleur fait-elle son retour en plein mois d'octobre ?
Le 20H de TF1 vous explique.

Des températures estivales… en plein cœur de l’automne. Jusqu’à 30.9 °C à Dax ce week-end, 29.8 °C à Bordeaux ou encore 28 °C à Agen. Dans le Sud-Ouest, l’été fait de la résistance avec des températures supérieures de 5 à 7 degrés par rapport aux normales de saison. À cette époque de l'année, habituellement, il est rare que le thermomètre dépasse le seul de 25 °C de manière durable, et sur de vastes zones. Alors comment expliquer la douceur et la chaleur exceptionnelles de ce mois d'octobre ?

Lire aussi

Selon Météo France, l'explication vient d'une masse d’air très chaud en provenance du Maghreb qui remonte sur la France par le Sud-Ouest. "De l’air chaud va remonter petit à petit sur notre pays, et cela pendant au moins trois ou quatre jours. [Cette masse d'air chaud] ne bougera qu’à partir de jeudi prochain. Et, d’ici là, les températures vont rester très élevées sur la France", précise Louis Bodin, le météorologue du 20h de TF1, dans la vidéo en tête de cet article. 

Météo-France s'attend d'ailleurs à des températures proches des records pour la période : "Entre lundi et mercredi, à l’échelle nationale, il n’est pas exclu d’approcher des records d’indicateur thermique (pour le moment détenus à cette période de l'année par octobre 2014)", avance le prévisionniste sur son site internet. Le mois d’octobre le plus chaud en France reste à ce jour celui d'octobre 2001, suivi d'octobre 1995 et 2006, précise-t-il.

Globalement le seuil de la chaleur (25 °C) devrait être atteint quotidiennement et parfois sur de vastes zones, au moins jusqu’au week-end prochain, selon Météo-France.
Globalement le seuil de la chaleur (25 °C) devrait être atteint quotidiennement et parfois sur de vastes zones, au moins jusqu’au week-end prochain, selon Météo-France. - METEO FRANCE

Le phénomène n'est pas nouveau, mais à cause du réchauffement climatique, il se prolonge dans l'année.  Cette nouvelle séquence de temps anormalement chaud pour la saison intervient après une année 2022 marquée par de nombreux épisodes de chaleur et de canicules, rappelle Météo-France. "Sur les 10 premiers mois de l’année, 2022 devrait en effet figurer en tête des années les plus chaudes et les plus sèches en France", estime le prévisionniste.

On sait que nos factures d’EDF vont grimper, donc c’est plutôt bien de ne pas encore avoir le chauffage

Une habitante d'Agen

Avec ce retour de la chaleur, les plages ont été prises d’assaut dans les Landes ce week-end, comme a pu le constater une équipe de TF1. Si tout le monde a bien conscience que quelque chose ne tourne pas rond, la plupart se réjouissent que l'été joue les prolongations. A cette époque de l’année, on devrait être aux champignons et sous la pluie", s’étonne un habitant, qui a ressorti du placard sa tenue de bain, dans la vidéo en tête de cet article. 

"C’est agréable quand même, il faut en profiter", se réjouit, au micro de TF1, une retraitée venue se baigner avec sa petite-fille.  "On se rend compte que les épisodes extrêmes sont relativement fréquents. On s'adapte mais ça suscite effectivement des questions pour la suite", reconnaît Raphaël, surfeur du club "La Garluche", à Mimizan (Landes).  Dans le Sud-Ouest, le thermomètre devrait continuer à frôler les 30°C jusqu'à mercredi, avec un pic entre les 18 et 19 octobre, 

A Agen (Lot-et-Garonne), où le thermomètre affichait 29 °C ce dimanche après-midi, la tendance était aux chemisettes et aux tee-shirts à manche courte. "Je ne me souviens pas avoir déjà porté un t-shirt dès le matin à cette saison de l’année", constate un riverain. Un redoux bienvenu à l'heure où les Français sont appelés à réduire leur consommation d'énergie. "On sait que nos factures d’EDF vont grimper, donc c’est plutôt bien de ne pas encore avoir le chauffage", se réjouit une mère de famille. 


M.D. | Reportage TF1 Jean-Marie Bagayoko Marine Chaize

Tout
TF1 Info