VIDÉO - Fortes averses, orages et rafales : une météo (encore) agitée pour ce week-end

Publié le 23 février 2024 à 11h41, mis à jour le 24 février 2024 à 10h17

Source : TF1 Info

Après le passage de la tempête Louis, les conditions météo seront encore très instables ce week-end.
Averses et fortes rafales de vent se succéderont samedi comme dimanche, n’épargnant quasiment aucune région.
Les températures baisseront sensiblement, notamment au lever du jour.

Pour ce dernier week-end de février, synonyme de chassé-croisé sur la route des vacances, les conditions météo demeureront chaotiques en raison d’un contexte dépressionnaire toujours d’actualité. Ainsi, les giboulées seront de la partie tandis qu’une nouvelle perturbation abordera le pays dimanche. Elle sera d’ailleurs associée à une nouvelle dépression qui apportera de fortes rafales de vent, sans atteindre toutefois le stade de la tempête. 

undefinedundefinedTF1

Les giboulées de mars avant l’heure, sauf dans le sud-est

Cette journée de samedi débutera avec un ciel souvent chargé et porteurs d’averses. En matinée, elles seront plus marquées et plus fréquentes dans le nord-ouest, près de l’océan ainsi qu’au sud de la Garonne et pourront ponctuellement s’accompagner de coups de tonnerre. Le vent d’ouest-sud-ouest soufflera fort sur les côtes de l’ouest, jusqu’à 80, voire 90 km/h en rafales. Ailleurs, les giboulées seront moins fréquentes et se produiront sous forme de neige en montagne, parfois dès 500 mètres d’altitude. Seul le pourtour méditerranéen restera au sec et au soleil. 

Dans l’après-midi, les averses les plus nombreuses se produiront entre l’Aquitaine et les Hauts-de-France, en passant par la Normandie, le Bassin parisien, les régions centrales, le Poitou, les Charentes et le Limousin. Elles seront moins fréquentes ailleurs et toujours absente près de la Grande Bleue. Notez que le vent tournera au nord-ouest en Bretagne et sur la pointe du Cotentin, faisant ainsi baisser les températures. 

Côté mercure justement, la matinée sera relativement fraîche avec seulement 1°C à Alençon ; 2 à Mulhouse, Aurillac et Montélimar ; 3 à Paris et Cognac, 4 à Toulouse et Montpellier et jusqu’à 6°C entre la Côte d’Azur et la Corse. En cours de journée, les valeurs se rapprocheront des normales de saison avec de 7 à 10°C au nord et souvent entre 9 et 14°C au sud, avec des pointes jusqu’à 16°C sur l’île de beauté. 

Nouvelle perturbation très pluvieuse dimanche

Un nouveau front intéressera l’ouest durant notre journée dominicale. Les précipitations seront particulièrement soutenues en Nouvelle-Aquitaine où les cumuls seront d’ailleurs à surveiller. Les pluies seront plus faibles et éparses du nord de la Seine jusqu’au sud-est. Seul le flanc restera cette fois-ci au sec. Les chutes de neige resteront d’actualité sur la majeure partie des reliefs avec une limite pluie-neige en légère hausse par rapport à la veille, comprise entre 1000 et 1200 mètres en moyenne. Le vent rebasculera au secteur sud, soufflant entre 70 et 80 km/h en rafales sur les côtes, en vallée du Rhône et dans les régions centrales. 

Les températures repartiront à la hausse avec de 2 à 8°C au lever du jour, du nord au sud. En cours d'après-midi, les valeurs à deux chiffres se multiplieront avec une moyenne de 10°C dans les régions septentrionales et de 12 à 13°C plus au sud. Ce temps instable persistera en début de semaine prochaine, laissant craindre une multiplication des inondations, notamment dans les régions de l’ouest. 


Guillaume WOZNICA

Tout
TF1 Info