VIDÉO - Grandes marées et tempête Karlotta : des vagues spectaculaires font des dégâts sur la côte Atlantique

par La rédaction de TF1info | Récit : Christophe Chapel
Publié le 12 février 2024 à 9h49

Source : JT 20h WE

L'alerte vague-submersion a été levée, mais quatre départements du sud-ouest sont toujours en alerte orange aux crues, de la Charente-Maritime aux Pyrénées-Atlantiques.
Les grandes marées associées au vent ont fait déborder les cours d'eau à plusieurs endroits.
Les vagues sur le littoral Atlantique ont parfois atteint les six mètres de haut.

Dimanche après-midi, les vagues restaient fortes à Capbreton, dans les Landes, mais rien de comparable avec celles de la nuit passée. Les vagues sont passées par-dessus la jetée, emportant avec elles les vitres de trois restaurants à Capbreton. Parmi eux, celui de Christophe Mats, interrogé dans la vidéo en tête de cet article. Sur les images de la vidéosurveillance de son établissement, une voiture est visible, projetée par le courant contre la devanture peu avant 5h du matin. Résultat, sa véranda est détruite.

Des cours d'eau qui débordent, les urgences inondées

Le vent continue de souffler, mais l'alerte vague submersion a été levée dans la journée de dimanche pour le plus grand bonheur des promeneurs. Le spectacle a beau être magnifique, il a tout de même fait des dégâts. Plus au nord, au niveau du bassin d'Arcachon, des cours d'eau ont débordé, inondant plusieurs axes routiers. La circulation reste difficile autour de la commune de Langoiran (Gironde), au sud de Bordeaux, où la Garonne est sortie de son lit. Plusieurs routes sont fermées à la circulation. Une partie de l'hôpital d'Arès est fermée jusqu'à ce lundi, car les urgences sont inondées.

En Bretagne, les grandes marées à Saint-Malo sont toujours spectaculaires. Le phénomène des vagues submersion est bien connu des habitants de la Cité Corsaire. Mais les vagues de ce matin ont tout même endommagé un morceau de la digue. Le problème étant qu'au-dessus de ces digues abîmées, des habitations et des commerces peuvent avoir été fragilisés. La municipalité a consolidé les failles avec du béton. Des grosses pierres ont été déversées sur le front de mer pour briser la force des vagues. Les grandes marées vont durer jusqu'à mardi. Il sera alors seulement possible de mesurer et chiffrer l'étendue des dégâts.


La rédaction de TF1info | Récit : Christophe Chapel

Tout
TF1 Info