De nombreux départements ont été touchés par de très violents orages depuis lundi 22 mai.
Ce mardi, les dégâts sont importants dans le Gard après des chutes de grêle.

Vers 17 heures mardi, un déluge de grêle s'est abattu sur le pays de Sommières (Gard), à l'ouest de Nîmes. Les routes sont devenues presque instantanément blanches. Les grêlons ont atteint jusqu'à trois centimètres de diamètre, menaçant le pare-brise des automobilistes.

"Perte sèche à 100%"

À Souvignargues (Gard), l'épisode n'a duré qu'une demi-heure, mais elle a été d'une particulière violence. Une automobiliste n'a pu éviter la sortie de route. "Elle a perdu le contrôle, elle a glissé et elle a fini dans le fossé. Il y a un bus derrière elle qui l'a évité de peu", nous raconte son mari. Un viticulteur, que nous avons rencontré, ne peut que constater les dégâts. "Tous les raisins se trouvent au sol. Aujourd'hui, aucune récolte sur cette parcelle. Donc, perte sèche à 100%", dit-il dépité. 

Un peu plus à l'est, Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, a aussi vu son ciel s'assombrir. Un déluge de grêlons s'est abattu chez les habitants de la commune.

Depuis 24 heures, plusieurs orages ont frappé le sud du pays, comme à Montpezat, dans les Pyrénées-Atlantiques. Lundi, c'est la ville de Tulle, en Corrèze qui a vu un torrent de boue envahir une zone commerciale. Ce mercredi 24 mai, d'autres orages localisés vont encore frapper le sud du pays.


AL | Reportage TF1 : Henry Dreyfus, Antoine Cazabonne

Tout
TF1 Info