VIDÉO - "Une catastrophe" : les images des crues exceptionnelles dans l'Yonne et en Côte-d'Or

par N.K | Reportage TF1 Irvin Blonz, Pauline Gardet
Publié le 1 avril 2024 à 22h57, mis à jour le 2 avril 2024 à 0h07

Source : JT 20h Semaine

L'Yonne et la Côte-d'Or ont été placés en vigilance rouge pour crues ce lundi 1er avril.
Le niveau de l'Armançon a déjà passé le niveau de ses crues historiques.
Certains habitants ont dû être évacués.

Après plusieurs heures d'attente, ils sont enfin hors de danger. Ce lundi, des habitants cernés par les eaux ont été secourus par hélicoptère en raison de la crue de l'Armançon, rivière qui traverse les départements de la Côte-d'Or et de l'Yonne. Ces deux départements ont d'ailleurs été placés en vigilance rouge pour crues ce lundi après-midi jusqu'à mardi par Météo-France.

"L'eau nous arrive à mi-cuisse"

Au total, 18 personnes ont été bloquées dans trois maisons au bord de la rivière, qui est sortie de son lit dans la matinée. "Les montées sont rapides et fortes" et le niveau de crue "dépasse déjà localement celle observée en mai 2013", a déclaré la préfecture de l'Yonne ce lundi. "En l'absence de nouvelles précipitations, le pic de crue est attendu dans le secteur d'Aisy-sur-Armançon dans la nuit de lundi à mardi", a-t-elle précisé.

L'eau a envahi les habitations en quelques minutes. "Ce n'était jamais monté autant, l'eau nous arrive à mi-cuisse", déplore un habitant qui filme son domicile inondé. "Ce matin, le chemin d'accès était complètement libre, j'ai pris ma voiture à 7h pour vérifier, et une heure après, c'était une catastrophe", confie une riveraine au micro de TF1.

Quelques kilomètres plus loin, un autre cours d'eau, la Brenne, a inondé plusieurs quartiers en zone inondable de Montbard (Côte-d'Or). "Tous les garages sont inondés", déclare l'adjudant-chef Christophe Pignet, sapeur-pompier de Côte-d'Or, dans le 20H de TF1. Les pompiers vont de cave en cave pour aider les sinistrés et couper l'électricité afin d'éviter les accidents. 

Le pic de la crue est prévu ce lundi soir. En attendant, les habitants essaient de stopper comme ils peuvent la folle course de l'eau, à grand renfort de bâches, par l'exemple, mais sans réussite. 


N.K | Reportage TF1 Irvin Blonz, Pauline Gardet

Tout
TF1 Info