VIDÉO - Violents orages, foudre, grêle : la France toujours confrontée à de fortes intempéries

par La rédaction de TF1info | Reportage Sophie Chevallereau, Lise Cloix, Christophe Brousseau
Publié le 10 juillet 2023 à 11h06

Source : JT 20h WE

La France a une nouvelle fois été victime de violents orages localisés.
En Indre-et-Loire et en Dordogne.

Ce week-end, des grêlons ont criblé les toits d'une maison à Augignac, en Dordogne. Un réveil brutal pour les propriétaires alertés par un bruit assourdissant. "On se prenait des grêlons sur la tête à travers les tuiles", témoigne une habitante dans le sujet en tête de cet article, confrontée à un orage qui a endommagé et inondé sa maison. "Mais, on a eu de la chance", tempère-t-elle. "Comme ils étaient assez gros, on a eu le temps de les mettre dans des seaux et de les balancer par la fenêtre. Ils n'ont pas trop fondu. Donc, cela n'a pas fait trop de dégâts à l'intérieur".

Un violent orage très localisé, les pompiers sont intervenus une vingtaine de fois dans ce seul village de 800 habitants. “C’est arrivé tout d’un coup sur la place, on aurait dit un étang et l’eau est entrée comme un ruisseau dans le garage”, poursuit une autre habitante sollicitée par nos soins.

La toiture de l'église Saint-Georges, à Descartes (Indre-et-Loire), a été détruite dimanche matin sans faire de victime par un incendie, sans doute dû à la foudre. Cinquante pompiers ont été mobilisés, il leur a fallu plus de trois heures pour venir à bout du sinistre. L'incencie n'a fait aucun blessé, mais trois maisons à proximité ont été évacuées par mesure de sécurité.

La Touraine a aussi été traversée par un orage. Un impact de foudre serait à l'origine du feu. Trois maisons ont été évacuées par précaution, avec 50 pompiers mobilisés. Il leur aura fallu deux heures et demie pour venir à bout des flammes. La toiture et la charpente se sont effondrées sans faire aucun blessé.


La rédaction de TF1info | Reportage Sophie Chevallereau, Lise Cloix, Christophe Brousseau

Tout
TF1 Info